Page 1 sur 8 12345678 DernièreDernière
Résultats de 1 à 10 sur 74
  1. #1
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    205
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)

    Durafly T-28 Trojan V2 1100 mm

    Bonjour à tous,

    Je viens de craquer pour le T-28 Trojan V2 Durafly, dans sa livrée jaune. C'est un joli petit modèle équipé de volets, d'un aérofrein ventral, de trains rentrants, feux de navigation, etc... mais surtout, c'est un modèle PNF prévu pour recevoir un équipement FPV ( et notamment un pan tilt ), et le tout, pour moins de 130 €.....

    Voici la vidéo de présentation du joujou par Hobbyking :




    J'ai choisi ce modèle parce qu'il est historiquement un avion école, et que son comportement devrait être suffisamment sain pour passer du pilotage FPV planeur ( Bix3 ) à un appareil un peu plus rapide.....
    Quelqu'un aurait-il un retour d'expérience sur ce modèle, car j'ai l'impression que je vais encore défricher le sujet en pilote d'essai solo ?
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

  2. # ADS
    Circuit advertisement Durafly T-28 Trojan V2 1100 mm
    Inscrit
    Always
    Messages
    Many
     

  3. #2
    Membre Sénior Avatar de manager56
    Inscrit
    juin 2009
    Messages
    2 070
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    7 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par fxttt Voir le message
    Bonjour à tous,

    Je viens de craquer pour le T-28 Trojan V2 Durafly, dans sa livrée jaune. C'est un joli petit modèle équipé de volets, d'un aérofrein ventral, de trains rentrants, feux de navigation, etc... mais surtout, c'est un modèle PNF prévu pour recevoir un équipement FPV ( et notamment un pan tilt ), et le tout, pour moins de 130 €.....

    Voici la vidéo de présentation du joujou par Hobbyking :




    J'ai choisi ce modèle parce qu'il est historiquement un avion école, et que son comportement devrait être suffisamment sain pour passer du pilotage FPV planeur ( Bix3 ) à un appareil un peu plus rapide.....
    Quelqu'un aurait-il un retour d'expérience sur ce modèle, car j'ai l'impression que je vais encore défricher le sujet en pilote d'essai solo ?
    Bonjour,

    Tu vas avoir des commentaires, je pense que ce modèle est assez courant.

    Un conseil, le premier vol est à effectuer avec peu de vent, ceci permet de découvrir la machine.
    Il te faudra faire les premiers vols en vol normal, puis passer en FPV par la suite. L'ajout d'un stabilisateur de vol peut aussi aider.
    Il sera moins stable que ton BIXLER, et il est plus petit.

    Nota: j'ai le même modèle chez Graupner, construction en bois et entoilage. Il est un peu plus grand en envergure (1,225m). Il vole parfaitement et le vol est vraiment facile.
    Dernière édition par manager56; 25/02/2018 à 19h16
    Cordialement.

  4. #3
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    205
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour Manager56,

    Pour l'instant, je n'ai pas encore reçu le tagazou, puisque je viens tout juste de le commander.

    Effectivement, les premiers vols seront obligatoirement des vols à vue, histoire d'évaluer l'ensemble du domaine de vol, le réglage des débattements, la violence des gouvernes, la pose des exponentielles, mais aussi pour commencer à poser les jalons des pentes d'approche : exactement comme pour le Bix3, je vais établir le bon dosage d'asservissement de la profondeur à la sortie des volets et du frein ventral, pour obtenir moteur coupé une pente naturelle en approche me permettant de me concentrer sur l'arrondi plutôt que sur le risque de décrochage. L'atterrissage en FPV est la phase que l'on ne doit absolument pas négliger : si elle est la plus belle et la plus magique des phases du vol, elle ne permet cependant aucune erreur.

    Par ailleurs, je n'ai pas trouvé beaucoup de littérature ( y compris anglo-saxonne ) ou de schémas/photos sur la disposition des éléments FPV sous le canopy et dans la cellule. ( Ex : où donc vais-je poser cette maudite antenne covercleaf ???? ..... entre autres considérations de tous ordres.... )

    Sur mon Bix3, j'avais deux circuits électriques séparés, alimentés chacun par leur batterie dédiée : une batterie moteur/radio et une batterie VTX/OSD. Je ne sais pas encore de quelle manière je vais aborder ce sujet en termes d'installation et de centrage. Je ne suis pas certain non plus de vouloir embarquer un OSD dont la puce GPS ne serait pas particulièrement esthétique sur un appareil aussi mignon à regarder. Ensuite, avec seulement 1,10 m d'envergure, j'ai bien conscience qu'il ne va pas falloir trop charger la mule.... Tout le poids embarqué sera celui qui se répercutera sur la capacité du train d'atterrissage à absorber le choc du retour sur Terre.

    Effectivement, je n'ai encore jamais utilisé de stabilisateur de vol, mais à vrai dire, je n'ai aucune connaissance particulière sur ce type de dispositif ( j'ai toujours piloté à cru ), et notamment comment être assuré que ce sera compatible avec un ensemble émission/réception Futaba FHSS ( T10J ) : à ce titre, si vous avez des informations particulières à me donner sur ce sujet, je suis complètement preneur, car le sujet de la stabilité n'est pas des moindres à aborder, et particulièrement en approche, et même si une bonne dose d'expo aux ailerons permet de corriger l'assiette en douceur.

    Bref, voilà encore un projet qui va encore faire chauffer la boite à neurones


    Cordialement.
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

  5. #4
    Membre Sénior Avatar de manager56
    Inscrit
    juin 2009
    Messages
    2 070
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    7 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour,

    Comme toute les vidéos de promotion, tout semble très facile et alléchant.

    Mais, je ne suis pas du tout convaincu que cet avion soit une machine adaptée à voler en FPV, mais bon vous êtes parti pour.
    Pour moi, il est trop petit en envergure, il sera donc moins stable, et puis il ne faut pas trop le charger, sinon le vol sera rapide.
    Mais vous en avez conscience je crois.

    Un lien vers un article consacré aux gyros très bien écrit:
    http://www.jivaro-models.org/gyros/page_gyro.html
    Bonne lecture.
    Cordialement.

  6. #5
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    205
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Merci pour le lien : il permet de dégrossir le sujet des gyros.

    Le T-28 n'est effectivement pas très grand, et nécessitera de concevoir le système FPV aussi léger que possible. Cependant, mon passage sur ce type de machine est parfaitement mesuré : l'idée est bien de vouloir piloter un peu plus "sportif" que sur un planeur, pour y découvrir une nouvelle adrénaline. Quant aux caractéristiques de vol, on peut avoir de jolies surprises : les volumes évoluant au cube et les surfaces au carré, une réduction d'échelle profite souvent à la portance. Par ailleurs, on a ici volets et frein ventral pour augmenter la portance et casser la vitesse. Les différentes vidéos que j'ai pu consulter témoignent d'une capacité à voler lentement qui m'a particulièrement intéressé : avant de décoller, je pense prioritairement à l'atterrissage. Le reste, c'est comme dans un simulateur de vol.

    Je vais donc devoir oublier les batteries dédiées, OSD, et autres accessoires contribuant à augmenter la charge alaire : il va falloir faire simple, rustique, efficace, mais léger. Si la marge de manœuvre est confortable, je verrai à intégrer un OSD totalement basique : dans un premier temps, le contrôle de la batterie se fera par le biais de la télémétrie radio ( restant à définir à partir de quelle tension on peut considérer qu'une batterie 4S entre dans le rouge : j'estime qu'en dessous de 14,4 V, on entre en zone de danger, information que je vérifierai par les essais avant de paramétrer l'alarme radio ).

    Dans tous les cas, le diagnostic ne pourra être effectué que lors des premiers essais, et sachant que le premier qui prendra la place du pilote FPV sera en fait un "passager" portant les lunettes à côté de moi tandis que je piloterai à vue : cela me permettra d'évaluer le comportement de l'appareil en ordre de vol tout en demandant à mon "passager" si la réception vidéo est OK et que le pan tilt fonctionne correctement. Je ne me risquerai pas d'emblée à piloter en immersion si je ne le sens pas ou si tous les voyants de sécurité ne me semblent pas tous être au vert.

    Vous avez néanmoins tout à fait raison d'insister sur cet aspect précis : ce n'est pas le type d'avion sur lequel on doit débuter en FPV.

    Cordialement.
    Dernière édition par fxttt; 25/02/2018 à 20h56
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

  7. #6
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    205
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonsoir Manager56,

    Est-il imaginable qu'un petit bazar comme ça fasse l'affaire ? Je ne souhaite pas y consacrer une fortune ;-)

    https://www.banggood.com/fr/HobbyEag...r_warehouse=CN

    Cordialement.
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

  8. #7
    Membre Sénior Avatar de manager56
    Inscrit
    juin 2009
    Messages
    2 070
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    7 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par fxttt Voir le message
    Bonsoir Manager56,

    Est-il imaginable qu'un petit bazar comme ça fasse l'affaire ? Je ne souhaite pas y consacrer une fortune ;-)

    https://www.banggood.com/fr/HobbyEag...r_warehouse=CN

    Cordialement.
    Bonjour,

    J'utilise sur quelques machines ce modèle depuis plusieurs années avec satisfaction:
    https://www.banggood.com/fr/Hobby-Ea...r_warehouse=CN

    Je conseille de prendre la box de programmation, sur le terrain c'est plus pratique pour changer un paramètre que d'utiliser un PC.

    Le modèle que vous avez vu doit convenir aussi.

    Nota: il existe des récepteurs avec gyros intégrés comme l'AR636 avec AS3X de chez Spektrum, mais il y en a d'autres (voir avec votre radio), qui permettent de gagner de la place et de diminuer le câblage.
    Dernière édition par manager56; 26/02/2018 à 12h55
    Cordialement.

  9. #8
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    205
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour,

    Suite au lien que vous m'aviez déposé, j'ai opté pour celui-ci :

    https://www.ebay.fr/itm/NX3-EVO-Fixe...0AAOSwOvZZej~k

    Il devrait arriver à pied par la Chine courant 2018, mais suffisamment rapidement pour je puisse l'installer à bord du T-28. Je me suis longtemps questionné sur l'utilité d'un tel dispositif à bord, puisque l'objectif n'est pas de stabiliser l'ensemble du vol, mais essentiellement d'accompagner et d'assurer la pente d'approche. Finalement, le coût engagé est raisonnable et il ne me restera plus qu'à paramétrer l'engin en mode Expert ( je ne vois pas pour moi l'intérêt des autres modes ). En revanche, je ne pense pas utiliser le mode Sauvetage afin de préserver au mieux le nombre de mes voies radio, et il me semble que le gyro en utilise obligatoirement au moins une ( AUX ). Je ne dispose que de 8 voies sur mon récepteur : gaz, palonnier, aileron, profondeur, volets, aérofrein, train...... quid du pan-tilt et du gyro ? En l'état, pas de pan tilt ! A moins de ne disposer que d'un pan en libérant une voie par la mutualisation des volets et de l'aérofrein, car je n'envisage pas de piloter sans pouvoir jeter un regard circonspect sur mon environnement de vol.... mais je trouve que ça sent déjà l'usine à gaz ! .... une autre option consisterait à mutualiser la voie train/gyro, ce qui est en phase avec les besoins....... et on dit adieu à l'assistance dans les autres phase du vol ....

    On recompte les voies :
    - gaz
    - palonnier
    - profondeur
    - ailerons
    - train / gyro
    - volets / aérofrein ( un peu gênant pour les décollages ... )
    - pan
    - tilt
    ..... on dirait que ça rentre .... il reste à voir ce que ça donne en connectique ...... il y du Y en perspective ....
    ..... et même dans cette configuration, il me semble plus sage de faire l'impasse sur le tilt pour que l'aérofrein reste indépendant....

    On en arrive à une question très simple : est-il possible de disposer l'AUX du gyro sur le câblage servo du train d'atterrissage sans risquer d'en altérer l'alimentation électrique ?

    On obtiendrait la config suivante :
    - train sorti = gyro ON
    - train rentré = gyro OFF .....

    Autre détail : les essais en vol du gyro vont être une sacrée poésie si je dois rentrer le train pour désactiver le gyro.... à moins de le mutualiser avec les volets/aérofrein..... ce qui déclenche, en vertu de la Loi de Murphy, un autre bordel pas beaucoup plus réjouissant : devoir poser sans volets si jamais le gyro n'est pas au top.... tous les essais devront donc se faire avec une voie dédiée spécialement au gyro : je mutualiserai plus tard sur la voie que j'estimerai être la plus pertinente, et il me semble que le train d'atterrissage est la meilleure. Pour cette phase de réglage, la seule solution qui s'impose, c'est d'attendre le setup optimal du gyro avant de penser à connecter un pan. S'il faut redistribuer les voies et les mutualisations, cela se fera donc après cette étape cruciale et durant laquelle je serai contraint à jongler avec les voies....

    Cordialement.
    Dernière édition par fxttt; 26/02/2018 à 15h08
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

  10. #9
    Membre Sénior Avatar de manager56
    Inscrit
    juin 2009
    Messages
    2 070
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    7 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par fxttt Voir le message
    Bonjour,

    Suite au lien que vous m'aviez déposé, j'ai opté pour celui-ci :

    https://www.ebay.fr/itm/NX3-EVO-Fixe...0AAOSwOvZZej~k

    Il devrait arriver à pied par la Chine courant 2018, mais suffisamment rapidement pour je puisse l'installer à bord du T-28. Je me suis longtemps questionné sur l'utilité d'un tel dispositif à bord, puisque l'objectif n'est pas de stabiliser l'ensemble du vol, mais essentiellement d'accompagner et d'assurer la pente d'approche. Finalement, le coût engagé est raisonnable et il ne me restera plus qu'à paramétrer l'engin en mode Expert. En revanche, je ne pense pas utiliser le mode Sauvetage afin de préserver au mieux le nombre de mes voies radio, et il me semble que le gyro en utilise obligatoirement au moins une ( AUX ). Je ne dispose que de 8 voies sur mon récepteur : gaz, palonnier, aileron, profondeur, volets, aérofrein, train...... quid du pan-tilt et du gyro ? En l'état, pas de pan tilt ! A moins de ne disposer que d'un pan en libérant une voie par la mutualisation des volets et de l'aérofrein, car je n'envisage pas de piloter sans pouvoir jeter un regard circonspect sur mon environnement de vol.... mais je trouve que ça sent déjà l'usine à gaz !

    Cordialement.
    Bonjour,

    L'utilisation ou non d'un stabilisateur de vol dans nos machines est encore un sujet à polémique. L'article dans Jivaro explique bien cet état de fait. Personnellement, je suis convaincu de l'utilité de cet outil, et ce sur des petites machines qui sont bien plus sensibles aux perturbations.

    Par contre, il faut bien prendre en compte, que la sollicitation des servomoteurs sera augmentée, donc choisir des modèles fiables.
    Pour ce qui est du FPV, je ne suis pas du tout adepte de ce mode de pilotage, donc je ne pourrai pas vous aider.
    Dernière édition par manager56; 27/02/2018 à 14h27
    Cordialement.

  11. #10
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    205
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour,

    Il est vrai que le FPV apporte sa dose d'adrénaline, mais le point de vue immergé est assez délicat à gérer en approche : contrairement au vol à vue où on voit l'altitude et la vitesse réelle de l'avion durant l'approche, et qu'on peut corriger assez facilement par une petite remise des gaz, un petit plongeon, etc... l'approche FPV est beaucoup plus exigeante, et notamment parce que si on quitte la pente en tirant sur le manche, on risque bien évidemment le décrochage. C'est pour cette raison que je cherche à régler l'appareil tel que, si je coupe les gaz et que je sors les volets, un asservissement piqueur de la profondeur à la sortie des volets me permet de maintenir une pente naturelle et une vitesse suffisantes pour ne pas risquer le décrochage.... L'instauration de ce principe fonctionne parfaitement avec le Bix3. On prépare donc l'approche de très loin, à la manière de l'aviation grandeur, et en se concentrant sur l'arrondi. L'intérêt du pan dans cette manœuvre est sans équivoque : pouvoir se localiser par rapport à l'axe de la piste, la longer et entrer dans le circuit est un confort fantastique, de même que de pouvoir garder la piste en vue alors même que l'appareil est en travers sur des vents latéraux, alors qu'une caméra fixe ne voit que ce qu'il y a devant l'avion.

    Pour le cas du gyro : en fonction de la stabilité de l'appareil, j'aviserai de l'intérêt réel de ce dispositif. Il ne sera pas perdu, et pourra éventuellement trouver sa place dans une autre cellule. Par ailleurs, rien ne m'oblige à piloter en cas de conditions météo exécrables. Pour l'instant, mes retours FPV en planeur n'ont jamais conduit à une catastrophe, et sachant que le Bix3 dispose de dièdres sur chaque pointe d'aile, ce qui le rend assez sensible aux vents latéraux. La ligne du T-28 est probablement moins propice à ces phénomènes, et il se peut donc qu'il soit beaucoup plus calme et beaucoup plus sympa à poser.... Par ailleurs, le fait de devoir poser le Bix3 en planant ( du fait de sa finesse ), je me privais de la conservation de cap procurée par la rotation même de l'hélice : avec le T-28, je garderai du moteur pour poser, car c'est précisément tout le bénéfice apporté par l'existence de l'aérofrein et des volets, et l'inertie d'une hélice triple pale...... Moteur coupé, une approche est beaucoup stable. Enfin, je garde à l'esprit qu'il est initialement un avion école.

    Quoi qu'il en soit, c'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur : peut-être que je me trompe.... à suivre.

    Cordialement.
    Dernière édition par fxttt; 26/02/2018 à 16h41
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

Page 1 sur 8 12345678 DernièreDernière

Sujets similaires

  1. T28-Trojan de Graupner vos retour d'expériences m'interesse!
    Par polos5tdi dans le forum Aéro / Avions
    Réponses: 0
    Msg: 18/03/2009, 19h23
  2. Mettre un moteur thermique sur le Trojan T-28 de Graupner ?
    Par stefun64 dans le forum Aéro / Avions
    Réponses: 13
    Msg: 04/07/2008, 23h15
  3. [VENTE] Parkzone Trojan T28 (ARTF)
    Par okayplayer dans le forum P.A. / Aéro / Avions
    Réponses: 0
    Msg: 30/06/2008, 12h47
  4. Réponses: 4
    Msg: 18/05/2008, 20h59
  5. Trojan ? Spyware ? .. phénomènes bizarres à partir du forum
    Par SU31MX dans le forum Divers / Autres discussions
    Réponses: 10
    Msg: 10/01/2007, 17h48

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé