Comme promis, voici 3 sujets différents relatifs à la construction du Concorde allant crescendo d'une version simplifiée destinée aux constructeurs débutants possédant un niveau de pilotage correct à une version beaucoup plus élaborée nécessitant de bonnes bases de construction et de pilotage.

Nous continuons donc à explorer le potentiel de ce fabuleux matériau, le depron 9mm. Voilà un sujet sympa, pas compliqué du tout à construire mais qui envoie du lourd en vol....


A suivre les photos de la construction qui ne présente aucune difficulté majeure.

N'hésitez pas à poser toutes les questions que vous voudrez.
Il suffit de partir d'un plan 3 vues classic du Concorde et d'agrandir les proportion pour obtenir un modèle de 800mm d'envergure.
On trichera sur la longuer de fuseau pour la raccourcir à 1100mm. Le poids total en ordre de vol devrait osciller autour des 900g.
Il sera propulsé par deux petits 2212 de 2200KV sous 3S 2200ma

Le fuseau sera de forme non développable ce qui facilite grandement la construction. Une entaille basse est réservée pour le passage de l'aile



Une fois refermé, la silhouette apparaît.
Attention à bien avoir veillé à placer une clé carbone dans le profil à l'aile d'un jonc plat de 8x1mm

La dérive est posée.

Les nacelle moteurs sont posées également. Pas de difficultés majeures à ce stade.

Toute la déco est simplifié et faite au feutre directement sur le dépron. On pourrait également fignoler ce travail l'aide de vénilia de couleur adhésif.

La clé d'aile est bien visible sur cette photo.



La motorisation est arrivée: deux 2212 en 2200kv alimentés par une lipo 2200ma en 3S. Ils seront équipés de 2 hélices 5.4 X 5.4.


Ca va pousser fort...

Les batis sont réalisés en CTP 5mm de la forme arrière des nacelles. Ils seront collés directement à chaud.



Les contrôleurs trouvent leur place dans les nacelles.

L'instalation radio ne pose pas de problème particulier. Les fils passent en apparent sous l'intrados pour rentrer au milieu du fuseau. Deux gouvernes de type élevons sont actionnées par des 9g.

C'est l'heur du test en vol....

En vol, quelle prestance!


Décollage en lancer main en tenant l'avion par le dessus. Aucun soucis particulier, le vol est très tendu et le pilotage basique.







Encore un soucis esthétique lié à la présence de la prise de baterie en apparent. On réglera cela sur les prochains modèles.





Pour l'atterrissage, la vitesse peut quasiment être ramenée à zéro. Il se pose dans un mouchoir de poche.




Voilà, bons vols à tous......

A suivre, la version 2 et la version 3