Eh bien, cher bruce.wayne, je dirais que tu es quand même sur la (très) bonne voie...

patrick