Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Résultats de 21 à 24 sur 24
  1. #21
    Membre Sénior Avatar de manager56
    Inscrit
    juin 2009
    Messages
    2 544
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    9 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour à tous,

    Copié/collé, le même parcours que les modélistes ci-dessus, sauf que j'ai voulu ré-apprendre par moi même, ce qui est une grosse grosse bêtise !!!

    Il faut vraiment se faire assister par un moniteur dans un club ou dans un stage pour les débuts.
    Il existe des écoles de pilotage qui permettent de vraiment dégrossir un débutant en une semaine, c'est une alternative aux clubs où il n'y a pas toujours les bonnes volontés pour accompagner les débutants.

    Le petit module cité ci-dessus pour avoir deux récepteurs existe aussi chez Banggood, un peu plus cher, mais il est disponible.
    https://www.banggood.com/fr/RCD3022-...r_warehouse=CN
    Cordialement.

  2. #22
    Membre Sénior Avatar de loupxs
    Inscrit
    août 2006
    Messages
    3 520
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    6 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Moi j'ai eu un bon accueil ça aide beaucoup pour la suite

  3. #23
    Grand Ayatollah Avatar de Acetronics2
    Inscrit
    janvier 2010
    Localisation
    ( ROUEN + AMIENS )/2 ne vole plus à Abbeville
    Messages
    8 968
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    13 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour Mich-mich80

    si tu nous disais dans quel secteur tu es ... ça susciterait peut ètre des vocations.

    ( d'où l'utilité de renseigner son profil ...

    Alain
    " Une bonne question est une question à laquelle on a réfléchi un petit 1/4 d'heure avant de risquer de se ridiculiser en public "

    " Au fait: les infos sur le net sont pourries de connneries ; il faut sérieusement trier " ( Gilles )

  4. #24
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2014
    Messages
    220
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour à tous,

    Les néophytes débutant aujourd'hui dans l'aéromodélisme, et notamment celui des voilures fixes, ne mesurent souvent pas la chance qu'ils ont pour le faire de nos jours....

    Tout d'abord, si on remonte dans le temps de quelques décennies, nos petits modèles étaient rarement en mousse : autant dire qu'on n'avait pas le droit à l'erreur, et il suffisait d'un seul mauvais retour sur la planète pour se retrouver à reconstituer pendant plusieurs semaines la structure balsa d'une aile ou d'un fuselage. Par ailleurs, on ne disposait pas de moteurs électriques, car tout ce que l'on avait pour les alimenter étaient des piles NiCad, ou pour les plus chanceux, des NiMh.... mais le poids de ces batteries dissuadait encore franchement de passer à l'électrique : on préférait encore monter un petit Cox sur pylône pour envoyer son planeur en altitude...

    Pour ceux qui débutaient en avion, le moteur thermique et la structure balsa étaient un passage obligatoire.... beaucoup ont débuté sur un petit Prima propulsé par un OS25, ce qui est d'ailleurs mon cas.

    Du côté de l'écolage, les radio d'entrée de gamme ( j'ai eu une merveilleuse Robbe Excel 4 à piles avec un voltmètre à aiguille! ) ne disposaient d'aucune connexion permettant d'y connecter une autre radio : l'élève pilotait en écoutant les ordres de son tuteur, et se faisait arracher la radio des mains quand il commettait une boulette.... parfois, cela sauvait l'avion : tout dépendait de la vitesse de l'instructeur à reprendre les commandes.... Si aucun drame ne venait émailler cette période d'apprentissage, on passait alors plusieurs semaines à apprendre à aligner la piste avant de se risquer à l'atterrissage, et quand on avait réussi son atterro, on devenait alors officiellement autonome, car avec un thermique, la procédure d'atterrissage devait être parfaitement maîtrisée : il ne suffisait pas de se vacher grossièrement dans les hautes herbes, mais il fallait atterrir très proprement sur la piste.

    Aujourd'hui, les technologies ont considérablement évolué, de l'écolage à double-radio au gyroscope, en passant par les matériaux des modèles très tolérants aux chocs.... les néophytes ont aujourd'hui tous les atouts leur permettant de débuter à risque minimal.

    Néanmoins, le pilotage s'apprend, et il est toujours préférable de s'inscrire au club le plus près de chez soi pour y glaner des informations techniques, des méthodes, des réglages, des conseils technique ou de pilotage, y trouver un pilote d'essai pour valider le bon comportement de son modèle, et piloter sur une infrastructure assurant la sécurité des biens, MAIS SURTOUT DES PERSONNES !!!

    On ne le répètera jamais assez : votre aéronef peut causer des dégâts irréversibles, blesser voire tuer quelqu'un !!! On peut également toujours laisser ses doigts dans un moteur qui démarre brutalement....

    Pour commencer, optez pour un avion tranquille et plutôt lent : le moteur-planeur d'1m50 à 2m est un excellent compromis pour débuter et ne produira généralement que peu de dégâts, tout en vous laissant le temps de réagir et d'anticiper les trajectoire.

    La modification d'échelle ne préserve pas les caractéristiques aérodynamiques !!!

    Evitez à tout prix tout modèle existant dans la réalité des modèles grandeurs : ils ont généralement un domaine de vol incompatible avec l'apprentissage. La modification d'échelle ne préserve pas l'aérodynamique et les caractéristiques de vol d'un modèle grandeur, puisque les surfaces évoluent au carré tandis que les volumes évoluent au cube, ce qui peut provoquer de désagréables et cuisantes surprises (....Prenez une brique de lait, divisez ses dimensions par deux, et vous constaterez qu'elle ne fait pas un demi-litre, et que ses surfaces n'ont pas été divisées par deux...). Généralement, ces modèles doivent voler rapidement, car on est obligé d'exagérer artificiellement les volumes ( et notamment celui du fuselage ) pour respecter l'allure du modèle d'origine... Il vaut donc mieux apprendre sur des modèles n'existant qu'en modélisme et évoluer progressivement sur des appareils plus rapides et plus exigeants.

    Le modélisme est une école de la rigueur, de la responsabilité, de l'éveil aux risques et à la vulnérabilité, mais aussi du respect. C'est également la transmission de l'expérience. Les moustachus seront rarement avares de conseils, mais à la condition de savoir aller les trouver sur les rives d'un terrain d'aéromodélisme.

    Débuter en aéromodélisme sur des voilures fixes est aujourd'hui beaucoup plus facile qu'autrefois, mais quitte à le faire, autant le faire dans les règles de l'art et la pleine conscience des responsabilités auxquelles cette passion engage, afin qu'elle reste un plaisir et non une source de désagréments ou d'accidents.

    @+
    Dernière édition par fxttt; 11/03/2018 à 14h12
    C'est quand un saumon n'est plus un saumon, qu'un bord d'attaque n'est plus un bord d'attaque, ni un bord de fuite un bord de fuite, que ça devient rapidement le bord d'aile.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Sujets similaires

  1. vous voulez des plans? demandez!
    Par doudi4 dans le forum Aéro / Construction
    Réponses: 2232
    Msg: 09/04/2019, 16h58
  2. Forum debutants Aero
    Par Dex dans le forum A propos / Vie du site
    Réponses: 14
    Msg: 26/12/2006, 09h38
  3. vous voulez les fréquence d'un pays
    Par pierre dradin dans le forum Aéro / Radio & Electronique
    Réponses: 7
    Msg: 19/06/2006, 14h45
  4. Vous voulez participer ?
    Par Jules dans le forum Pigistes / Général / Contenu
    Réponses: 34
    Msg: 07/05/2006, 13h44
  5. Choppy de Scorpio ça vous parle?
    Par Franck_84 dans le forum Aéro / Ailes volantes
    Réponses: 1
    Msg: 28/11/2005, 21h11

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé