Page 1 sur 6 123456 DernièreDernière
Résultats de 1 à 10 sur 54
  1. #1
    Membre Sénior Avatar de franzie21
    Inscrit
    mars 2007
    Messages
    1 675
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    2 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)

  2. #2
    toujours méchant méchant Avatar de schwalbe 1
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    7 001
    Merci / J'aime
    Billets
    1
    Cité(e)
    6 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    le passé je dirais , il y a plusieurs décennies que la voiture éléctrique est potentiellement viable , mais tan qu'il y aurra des pressions du lobby industriels/pétroliers/politiques elle ne verra pas le jour , il va falloir attendre le quasi épuisement des ressources en petrole pour la voir apparaitre ; de plus avez vous imaginer les concéquences d'une chute drastique de la demande au niveau géopolitique sur le fragile équilibre du moyen orient = conflagration nord/sud assurée ; de plus il se dit sur la toile que si on fait abstraction de tous les fantaisistes qui proposent des théories fumeuses par le biais de grandes videos et sites éxplicatifs ; les quelques trés grands noms de la recherche qui ont proposé des brevets au niveau industriel , on soit été dissuadé soit été purement éliminés ; ce qui est pas trés surpprenant ; mettez en balance les interets de l'automobile , du pétrole et de l'armement au niveau mondial , c'est des milliards d'euros que vous remettez en question et que vous forcez à se reconvertir dans une démarche risquée alors que le petrole assure une rente sure et fiable sans effort à beaucoup de multinationnales ; les fourmis ne pesent pas lourd face à la raison d'état et face aux décisions des élites et cela est de moin en moin à meme de changer , il suffit pour cela de regarder la france actuelle et sa situation présente pour voir les rouages de la manipulation politique oeuvrer ; alors oui il y aurra des voitures éléctriques les moteurs à combustion disparraitront , c'est incontournable mais pas avant au minimum la fin de ce siecle !!!! ps : je vait faire hurler les "abrutis" pseudo écolos et bien endoctrinés par leurs "modeles" qui les maintiennent dans l'inculture : l'avenir sera nucléaire ou il ne sera pas , la fission doit faire place à la fusion les etats qui aurront travaillé là dessus feront le jackpot dans 50 ans .............
    si c'est pas un focke-wulf , c'est pas un chasseur ...

  3. #3
    Go Fast, Turn Left Avatar de olivier512
    Inscrit
    janvier 2008
    Localisation
    Seclin
    Messages
    1 294
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Dans tous les cas pour faire rouler une voiture, qu'elle soit électrique ou pas, il faut produire de l'énergie. Dans le cas d'une voiture thermique on produit l'énergie en brulant un dérivé du pétrole. Le rendement d'un bon moteur à combustion interne va de 35 à 39%. Dans le cas d'une voiture électrique, la production de l'énergie n'est plus assurée par le véhicule lui même mais par un producteur d'énergie électrique. Le rendement d'une centrale thermique est un peu meilleur mais il faut transporter l'électricité sur de longues distance d'où pas mal de perte par effet joule. Du coup le rendement du puits à la roue d'un véhicule électrique est moins bon que celui d'un véhicule thermique.
    La production de l'électricité dans le monde utilise principalement les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), du coup si tout le monde passait au véhicule électrique, la consommation de pétrole augmenterai brutalement. Les pays producteurs de pétrole n'ont donc aucun soucis à se faire. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les principaux investisseurs de l'industrie des batteries sont des pétroliers (et paf pour la théorie du complot des lobby pétroliers).
    Idem pour la pile à combustible. La production d'hydrogène en quantité industriel se fait à partir de dérivés pétroliers et d'électricité. Le rendement du puits à la roue est encore moins bon.
    On accuse les constructeurs automobiles de ne pas jouer le jeu? Je travaille chez un de ces constructeurs. La majeure partie des dépenses R&D sont englouties dans le véhicule électrique justement.
    Le problème actuel est de convaincre le client de dépenser plus d'argent à l'achat pour des performances en baisses. Ce ne sont pas les constructeurs qui s'acharnent à vendre du moteur à essence, c'est le client qui n'en veut pas. Alors on travaille pour augmenter l'autonomie (pile à combustible) et les performances tout en réduisant les coûts pour rendre le produit accessible à monsieur tout le monde. Mais l'équation n'est pas si simple que certains esprits chagrins veulent nous le laisser croire. Construire un prototype performant c'est facile. Fabriquer un produit en grande série à un coût raisonnable est beaucoup plus compliqué qu'il n'y parait. Et ça prend du temps. Il s'écoule 4 à 5 ans entre le début d'un projet et la mise sur le marché du produit.
    Quant à la fusion nucléaire, je n'en parle même pas. Nous serons vraisemblablement morts et enterrés avant de voir les premières centrales fonctionner. Si quelqu'un trouve un procédé pour produire de l’électricité à partir de la fusion, ce qui n'est pas encore le cas
    Dernière édition par olivier512; 31/01/2013 à 08h47
    Super Star Graupner+MVVS 26 IFS - Ford Flivver+Saito 40 - Trainer 90 Pilot+ RCGF 26 - Piper J3 BlackHorse+RCGF 26

  4. #4
    Membre Sénior
    Inscrit
    septembre 2007
    Messages
    3 263
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    6 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Personne n'a remarqué qu'EDF tire la jambe tous les hivers pour fournir assez de courant ? j'imagine si,en plus, il faut recharger quelques millions de voitures electriques...

  5. #5
    Go Fast, Turn Left Avatar de olivier512
    Inscrit
    janvier 2008
    Localisation
    Seclin
    Messages
    1 294
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    C'est là que ça va devenir marrant.
    1)Il faudra que les états, par ailleurs surendettés, investissent dans de nouvelles centrales
    2) comme nous consommerons moins d'essence et de gas-oil les rentrées d'argent par la TVA sur les carburants et la TIPP vont diminuer
    3) seul solution pour l'état: laisser le secteur privé investir dans la production d'énergie. Pour que cela soit attrayant il faudra augmenter drastiquement les tarifs de l'electricité.
    4) Qui dit secteur privé dit rentabilité, de préférence à court terme, donc potentiellement négligence sur la sécurité
    Résultat à la fin: tarif de l'electricité multiplié par deux à trois et probabilité d'accidents nucléaire multiplié lui aussi
    Vivement qu'on roule tous en voiture électrique. Le journal de 20h sera un peu plus animé ( si on allume la télé, parce qu'a ce tarif on va faire gaffe à tout.
    Super Star Graupner+MVVS 26 IFS - Ford Flivver+Saito 40 - Trainer 90 Pilot+ RCGF 26 - Piper J3 BlackHorse+RCGF 26

  6. #6
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    2 012
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par olivier512 Voir le message
    Dans tous les cas pour faire rouler une voiture, qu'elle soit électrique ou pas, il faut produire de l'énergie................

    ...........
    Si quelqu'un trouve un procédé pour produire de l’électricité à partir de la fusion, ce qui n'est pas encore le cas
    Bonjour,
    Je souscris entièrement et je complète :
    Il y a deux problèmes à résoudre
    - 1 Produire de l'énergie d'origine non fossile
    - 2 Stocker de l'énergie

    Pour le -1, il n'y que le renouvelable (solaire éolien ...) compte-tenu que le procédé de fusion utilise des matières radioactives au départ fossiles. D'autre part la faisabilité théorique risque de ne pas être connue avant 2025 (procédé ITER).
    Pour le - 2, avec le stockage par batteries on est encore très loin du compte; on ne sait stocker dans nos meilleures batteries qu'environ quinze fois moins de KW.h que dans un litre de gasoil ....

    D'autre part, la aussi il y a une limite théorique sévère, je m'explique :
    Dans un batterie, comme dans un combustion, l'énergie est produite par des réactions d'oydo-réduction sauf que .....
    - Dans une combustion on ne transporte que le réducteur (le combustible, par exemple le gasoil)
    - Dans une batterie on transporte l'ensemble qui est confiné dans la batterie (oxydant+ réducteur+ produits résultants de l'oxydo-réduction d'ou un très mauvais bilan de masse). Certains on tenté la batterie lithium-air sans grand succés.

    Donc, aujourd'hui, il y a pas mal d'obstacles liés à des limites théoriques, ce qui n'est pas le plus rassurant.

    Quand au renouvelable pour en finir, le principal souci c'est qu'il est limité et très variable, il repose en plein notre incapacité actuelle à savoir stocker de l'énergie avec un rendement convenable.

    Serge .D
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(400), Progress1-2(460),Expo 3D(190) , Twinstar2A(300),Twinstar2B(515),
    Cessna 182 Giant(101) FunCub (285)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(1009), Easyglider : (545) 20/09/2019

  7. #7
    toujours méchant méchant Avatar de schwalbe 1
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    7 001
    Merci / J'aime
    Billets
    1
    Cité(e)
    6 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    tout n'est question que de volonté politique , rien de plus , les solutions technologiques existent depuis trés longtemps ; elles sont certes trés couteuses et demandes une reffonte complete des systemes actuels ce qui a un cout effectivement exorbittant ; mais je reste convaincu que cette "révolution" est un mal necessaire pour une simple question de vision à trés court terme , cad moin de 100 ans ; cela peu paraitre loin mais c'est quoi en terme de générations , vos enfants , petits enfants maximum ;certains grands cerveaux de notre temps disent que c'est le propre de notre espece de se conduire droit dans le mur pour ensuite trouver les solutions mais ce qui est récuperable avec 6 milliards d'habitants le sera 't il avec 10 ? les énergies fossiles ne sont pas une solution d'avenir , c'est un fait incontestable et incontournable et ça n'est pas en se berçant sur les illusions de la vague des énergies alternatives que l'on trouvera une solution éconnomiquement viable à grande echelle , la demande éléctrique va croitre de façon exponentielle c'est un fait et à l'heure actuelle si on fait de la prospéctive seule la fusion repond à ce cahier des charges si on exclu les mondes utopiques avec leurs petites unitées individuelles au combien irréalistes : 10 milliards d'humains à court terme !!!! alors si effectivement les premiers "tokamaks" ne veront pas le jour avant la fin du siecle ,c'est qu'il se sera passé d'autres évenements beaucoup plus "sombres" ; je ne parle meme pas alors de la production d'énergie ultime : l'anhilation matiere/antimatiere ,pour le moment cela ne fonctionne qu'a l'etat expérimental à l'echelle de la particule et cela vera le jour ...... peut etre pas avant une dizaine de siecles si nos "elites" sont aussi peu enclin à raisonner sur le long terme !!!! je tiendrai juste à rappeller que du point de vue philosophique , l' homme en tant qu'individu (unité) n'a strictement aucune importance ni aucune valeur , vous ,moi on ne represente rien à l'echelle de notre espece et à l'echelle des temps et de l'univers .....seul la survie du groupe importe , d'ailleurs on est tous programmés pour une seule chose : bouffer , survivre et se reproduire rien de plus , je croit que quand on aurra suffisament évolué pour avoir pris conscience de cette etat de fait on aurra franchi le cap du statut d' "animal sauvage" mais bon ne revont pas c'est pas pour demain , il suffit de voir l'incommensurrable médiocrité des gens qui nous gouvernent (ils ne sont que notre refflet d'ailleurs) pour comprendre que l'on va encore trés longtemps mettre du fioul dans le reservoir (et moi le premier) avant que l'on passe (que l'on soit obligés devrait-je dire) à autre chose ; le plein à l'eau distillée , c'est pas pour demain !!!!!!!!!!!
    si c'est pas un focke-wulf , c'est pas un chasseur ...

  8. #8
    toujours méchant méchant Avatar de schwalbe 1
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    7 001
    Merci / J'aime
    Billets
    1
    Cité(e)
    6 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par Passetougrain Voir le message
    Pour le -1, il n'y que le renouvelable (solaire éolien ...) compte-tenu que le procédé de fusion utilise des matières radioactives au départ fossiles. D'autre part la faisabilité théorique risque de ne pas être connue avant 2025 (procédé ITER).
    effectivement la faisabilité n'est pas encore connue tout comme l'a été le réacteur nucléaire dans les années 40 , par contre si effectivement la fusion utilise encore des ressources "exterieures" pour ce qui est du carburant principal : le deutérium qui est un isotope présent à l'etat naturel dans l'eau , la ressource est "finie" mais avant de puiser sa totalité dans les oceans ça n'est meme pas quantifiable !! quand au deuxieme élement , dont j'ai oublié le nom , sa ressource est importante et c'est du meme ordre de grandeur si l'on prospecte sur la durée potentielle de production ; de plus je crois savoir que l'on a déja franchi la cap du bilan positif de la réaction , le defi c'est maintenant d'obtenir un fonctionnement durable et stable , actuellement on parle meme pas encore en secondes ; mais rappellez vous du temps du premier vol des Wrights
    si c'est pas un focke-wulf , c'est pas un chasseur ...

  9. #9
    Go Fast, Turn Left Avatar de olivier512
    Inscrit
    janvier 2008
    Localisation
    Seclin
    Messages
    1 294
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par schwalbe 1 Voir le message
    tout n'est question que de volonté politique ,
    Ouais et il va falloir qu'ils se réveillent parce qu'un jour on aura même plus assez d'énergie disponible pour passer à la ressource suivante (et il va en falloir de l'énergie pour développer la fusion). Ce jour là on repassera à l'age de pierre.
    Et ne me parlez pas de panneaux solaires ou d'éoliennes. Un panneau solaire consomme pour sa fabrication, à peu près quatre ans de sa propre production. Je vous laisse imaginer le coût énergétique si on devait passer au tout solaire. Je n'ai pas les chiffres pour l'éolien mais on doit être dans les mêmes ordres de grandeur. sans compter les problèmes de stockage d'énergie que tu viens d'évoquer.
    Super Star Graupner+MVVS 26 IFS - Ford Flivver+Saito 40 - Trainer 90 Pilot+ RCGF 26 - Piper J3 BlackHorse+RCGF 26

  10. #10
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    2 012
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par schwalbe 1 Voir le message
    effectivement la faisabilité n'est pas encore connue tout comme l'a été le réacteur nucléaire dans les années 40 , par contre si effectivement la fusion utilise encore des ressources "exterieures" pour ce qui est du carburant principal : le deutérium qui est un isotope présent à l'etat naturel dans l'eau , la ressource est "finie" mais avant de puiser sa totalité dans les oceans ça n'est meme pas quantifiable !! quand au deuxieme élement , dont j'ai oublié le nom , sa ressource est importante et c'est du meme ordre de grandeur si l'on prospecte sur la durée potentielle de production ; de plus je crois savoir que l'on a déja franchi la cap du bilan positif de la réaction , le defi c'est maintenant d'obtenir un fonctionnement durable et stable , actuellement on parle meme pas encore en secondes ; mais rappellez vous du temps du premier vol des Wrights

    C'est le Tritium, tout n'est pas aussi anodin que la com du CEA le laisse entendre.

    CEA - Énergie - Fusion thermonucléaire - Les recherches du CEA sur la fusion thermonucléaire

    En particulier affirmer que l'on ne risque pas d'emballement de réacteur comme avec la fission alors que l'on manipule des plasmas à plusieurs millions de degrés ....

    Notre souci avec la fusion, c'est encore une relation théorique.

    Pour diminuer la température de fonctionnement, il faut augmenter la densité du plasma.


    Sur le soleil c'est l'énorme masse gravitationnelle qui réalise cela.
    Sur terre il faut de très grandes pressions et des températures très élevées (millions de degrés)
    compte-tenu que la gravitation (que l'on ne sait pas augmenter artificiellement) est nettement plus faible.

    Une centrale à fusion idéale serait de taille énorme .....



    Cela , c'est une possibilité envisageable industriellement, si la faisabilité est prouvée, à l'horizon 2O50.

    Reste le problème du stockage ....

    Serge .D
    Dernière édition par Passetougrain; 31/01/2013 à 15h30
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(400), Progress1-2(460),Expo 3D(190) , Twinstar2A(300),Twinstar2B(515),
    Cessna 182 Giant(101) FunCub (285)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(1009), Easyglider : (545) 20/09/2019

Page 1 sur 6 123456 DernièreDernière

Sujets similaires

  1. changement de pile mc24
    Par tolona dans le forum Aéro / Radio & Electronique
    Réponses: 14
    Msg: 13/02/2014, 23h00
  2. Les pile et batterie quand les charger ?
    Par rc-extreme dans le forum Auto / TT
    Réponses: 10
    Msg: 07/08/2012, 01h58
  3. Comment câbler une pile bouton sur GPS?
    Par polos5tdi dans le forum Aéro / Vol en immersion
    Réponses: 4
    Msg: 02/05/2012, 08h06
  4. [Conseil matériel] pile rechargeable AA 1.2 NiMH 2850mAh
    Par fred13003 dans le forum Auto / TT
    Réponses: 5
    Msg: 11/02/2012, 11h34
  5. pile de sauvegarde
    Par franzie21 dans le forum Aéro / Radio & Electronique
    Réponses: 3
    Msg: 13/06/2011, 00h23

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé