Page 6 sur 7 PremièrePremière ... 234567 DernièreDernière
Résultats de 51 à 60 sur 64
  1. #51
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    2 179
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    5 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par michel49 Voir le message
    Elon Musk doit annoncer aujourd'hui une nouvelle batterie revolutionnaire.....
    https://www.leparisien.fr/economie/v...20-8389089.php
    .......
    Or, les ingénieurs d'Amprius travaillent actuellement sur une batterie susceptible d'atteindre les 1 000 miles, soit 1 600 km, d'autonomie, en une seule charge. De là à imaginer un partenariat, voire un rapprochement entre Tesla et Amprius, il n'y a qu'un tour de roue, que certains observateurs de la Silicon Valley ont déjà accompli......

    Aérospatial
    Les batteries à nanofils 100% silicium Amprius Technologies ont contribué à établir plusieurs records dans l'industrie aérospatiale. Approchant les 500 Wh / kg, nos batteries offrent une densité d'énergie ultra-élevée et une excellente durée de vie, ce qui signifie que les avions, les drones, les satellites et les engins spatiaux peuvent voler de plus en plus loin.......

    Le cobalt sera ainsi remplacé par du phosphate de fer lithié, disponible en plus grande quantité, pour des coûts largement inférieurs.
    ......

    Approcher les 500W/kg, c'est près double de ce que l'on peut acheter chez HK, il n'y a pas de quoi exploser de joie ni de parler d'ultra énergie

    Augmenter l'autonomie, réduire le cout ......

    Mais peut-être l'un ou l'autre mais surtout pas les deux.

    A propos du "
    phosphate de fer lithié", c'est notre ami Ramboman qui sera content.

    Serge .D
    Dernière édition par Passetougrain; 22/09/2020 à 12h53
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(400), Progress1-2(560),Expo 3D(190) , Twinstar2A(373),Twinstar2B(530),
    Cessna 182 Giant(101) FunCub (325)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(décédé:1089), Easyglider : (591) Bixler (5) au 11/06/2020

  2. # ADS
    Circuit advertisement a quand une nouvelle technologie de batteries
    Inscrit
    Always
    Localisation
    Advertising world
    Messages
    Many
     

  3. #52
    Membre Sénior Avatar de ramboman
    Inscrit
    novembre 2004
    Messages
    7 367
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Billets
    2
    Cité(e)
    35 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par Passetougrain Voir le message
    https://www.leparisien.fr/economie/v...20-8389089.php
    .......
    Or, les ingénieurs d'Amprius travaillent actuellement sur une batterie susceptible d'atteindre les 1 000 miles, soit 1 600 km, d'autonomie, en une seule charge. De là à imaginer un partenariat, voire un rapprochement entre Tesla et Amprius, il n'y a qu'un tour de roue, que certains observateurs de la Silicon Valley ont déjà accompli......

    Aérospatial
    Les batteries à nanofils 100% silicium Amprius Technologies ont contribué à établir plusieurs records dans l'industrie aérospatiale. Approchant les 500 Wh / kg, nos batteries offrent une densité d'énergie ultra-élevée et une excellente durée de vie, ce qui signifie que les avions, les drones, les satellites et les engins spatiaux peuvent voler de plus en plus loin.......

    Le cobalt sera ainsi remplacé par du phosphate de fer lithié, disponible en plus grande quantité, pour des coûts largement inférieurs.
    ......

    Approcher les 500W/kg, c'est près double de ce que l'on peut acheter chez HK, il n'y a pas de quoi exploser de joie ni de parler d'ultra énergie

    Augmenter l'autonomie, réduire le cout ......

    Mais peut-être l'un ou l'autre mais surtout pas les deux.

    A propos du "
    phosphate de fer lithié", c'est notre ami Ramboman qui sera content.

    Serge .D
    Mais OUI
    J'utilise toujours mes a123 qui datent de 2006... repris par les chinois entretemps...
    Des batteries qui se chargent en moins de 15 min...
    Sans risque d'incendie...
    Un peu plus lourdes que les LiPo... et il faut les monter soi-même !

  4. #53
    Membre Sénior Avatar de loupxs
    Inscrit
    août 2006
    Messages
    3 655
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    6 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    En batterie réception y a pas mieux

  5. #54
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    2 179
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    5 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Pour compléter l'information sur le fonctionnement RedOx de batteries Lithium :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_lithium-ion

    Aspect microscopique : électrochimie

    Les réactions électrochimiques permettant le fonctionnement d'un accumulateur forcent le déplacement d'ions lithium d'une électrode vers l'autre. En phase de décharge, l'ion Li+ est libéré par une matrice de graphite pour laquelle il a peu d'affinité et se déplace vers un oxyde de cobalt avec lequel il a une grande affinité. Lors de la charge, l'ion Li+ est relâché par l'oxyde de cobalt et va s'insérer dans la phase graphitique
    Lors de la décharge de l'accumulateur, cela se traduit par les équations chimiques suivantes :

    À l'électrode (+) :


    À l'électrode (-) :


    Lors de la charge, les équations sont à considérer dans l'autre sens. Le processus de décharge est limité par la sursaturation de l'oxyde de cobalt et la production d'
    oxyde de lithium Li2O qui n'est plus susceptible de restituer l'ion Li+.


    Une surcharge de 5,2 V conduit à la synthèse d'oxyde de cobalt(IV) CoO2.

    Au sein de l'accumulateur lithium-ion, les ions Li+ font donc la navette entre les deux électrodes à chaque cycle de charge/décharge mais la réversibilité n'est possible que pour < 0,5.


    Serge .D
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(400), Progress1-2(560),Expo 3D(190) , Twinstar2A(373),Twinstar2B(530),
    Cessna 182 Giant(101) FunCub (325)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(décédé:1089), Easyglider : (591) Bixler (5) au 11/06/2020

  6. #55
    Membre actif
    Inscrit
    avril 2020
    Messages
    435
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    2 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Tout-à-fait, c'est le principe d'une pile à concentration (ici en ion Li+) et pas comme tu l'exprimais au début (extrait ci-dessous) une "simple" réaction RedOx avec le couple Li métal/Li + où les arguments que tu donnais auraient eu du sens. Ici, ce qui compte, c'est l'aptitude des cations Li+ à la diffusion en réseau cristallin (taille atomique car c'est le plus petit des alcalins mais pas trop réducteur pour éviter les réactions avec l'électrolyte car c'est le moins réducteur des alcalins).

    Après tout est affaire de compromis. Celui-là n'est pas mal mais n'empêche pas quelquefois son passage en Li métal irréversible aussi (ce qu'on appelle le Li plating) et c'est ce phénomène qui use nos batteries petit à petit (perte de capacité) jusqu'à la mise hors service.

    Citation Envoyé par Passetougrain Voir le message
    Bonjour,

    Pour s'en sortir au mieux dans le cas de la batterie, il faut :
    --1 Choisir des matériaux très éloignés en matière de potentiel redox:
    -un réducteur très à gauche dans le tableau de la classification périodique (par ex calcium, sodium, lithium, hydrogène).
    - Un oxydant très à droite, mais pas trop car sinon on risque la combustion spontanée.
    - Un réducteur conducteur et aussi assez léger.
    Si on regarde du coté des réducteurs, le plus léger et conducteur c'est le lithium. On ne fera pas mieux.

    Serge .D

  7. #56
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    2 179
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    5 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    ......Tout-à-fait, c'est le principe d'une pile à concentration (ici en ion Li+) et pas comme tu l'exprimais au début (extrait ci-dessous) une "simple" réaction RedOx avec le couple Li métal/Li + où les arguments que tu donnais auraient eu du sens......
    Dans le cas de la simple réaction RedOx que j'envisageais, j'avais signalé une limitation théorique à l'augmentation éventuelle d'énergie stockée.
    Comme le principe utilisé dans les accus LiOns est différent, qu'en est-il, dans ce cas, des éventuelles limitations envisageables ?
    Je pose aussi la question à propos du lithium que je trouve intéressant par la masse atomique de l'atome faible (accus légers) et les dimensions réduites (mobilité ?) car l'encombrement de ses couches électroniques est limité (seulement 2 électrons sur la première couche pour un Ion Li+)

    Serge .D
    Dernière édition par Passetougrain; 01/10/2020 à 13h58
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(400), Progress1-2(560),Expo 3D(190) , Twinstar2A(373),Twinstar2B(530),
    Cessna 182 Giant(101) FunCub (325)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(décédé:1089), Easyglider : (591) Bixler (5) au 11/06/2020

  8. #57
    Membre actif
    Inscrit
    avril 2020
    Messages
    435
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    2 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    "L'encombrement" des couches, si tu fais allusion à la taille sont des notions pas évidentes pour expliquer les propriétés de diffusion. Pour exemple l'atome d'or (qui est très nettement plus doté en électrons et 28 fois plus de nucléons) est d'une taille inférieure à l'atome de Li. L'état ionique diminue bien sûr la taille (surtout quand ça affecte la couche externe et avec le Li+ c'est le cas) mais pas de manière déterminante (le Li+ est un peu plus gros que le Ge4+ pourtant 10 fois plus dense et avec comme attendu 10 fois plus de nucléons dans le noyau). La mobilité ne dépend de cette notion de taille mais des affinités électroniques (chimiques) des composés.

    Par contre, et c'est nettement plus intuitif, n° atomique et densité vont peu ou prou de paire. Comme la densité du Li est très faible (dans les 0,6 g/cm3), c'est le meilleur candidat aujourd'hui en termes de densité d'énergie spécifique (Wh/kg). Les batteries les plus performantes sont les Liion/Po avec une limite théorique donnée à 0,37 Ah/kg sachant que les meilleures batteries industrielles en LiPo aujourd'hui sont à 0,2. C'est le facteur 2 que j'évoquais précédemment. Le chemin pour les atteindre sont quand même pavés de difficultés pas évidentes dont le fait d'intercaler le Li+ dans l'anode ne se fait pas de manière "statique" mais provoque des contraintes mécaniques qui endommage les matériaux de la batterie. D'ici là, il y aura le problème du manque de Li (aux dernières nouvelles, il n'y en a en tout et pour tout que 100 millions de tonnes accessibles économiquement). Ca va donc coincer tôt ou tard et on se penche déjà sur des remplaçants.

    Pour les raisons invoquées, tous (Na, K, Mg, Al...) ont une densité plus élevée que leur pluri-ionicité pour certains ne compense pas). Quand ils seront au point, et on n'en est pas là, obtenir les mêmes densité d'énergie au même prix que les LiIon/Po actuelles sera déjà une grande réussite.

    Pour être complet, il y a des recherches sur d'autres Techno (souffre, pile Li Air...) mais, pour l'heure, les défis techno sont tels que je les crois, si elles émergent, réservées à des applis pour lesquels le coût batterie est marginal, ce qui n'est pas le cas de nos applis. Cela dit, comme on l'observe souvent, le futur est tout sauf ce que prévoient les experts. Remarque, vu que je n'en suis pas un, il y a une chance
    Dernière édition par Igloochien; 01/10/2020 à 16h09

  9. #58
    toujours méchant méchant Avatar de schwalbe 1
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    8 018
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Billets
    1
    Cité(e)
    7 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    il y a quand même une chance que ces technos connaissent un coup d'accélérateur dans la mesure ou le pic oil du pétrole conventionnel a été franchi en 2008 et que sans le dopage temporaire par l'exploitation du pétrole de schiste US qui sera de toute façon de courte durée , la zone OCDE connait d'ores et déjà une décroissance de l'approvisionnement en pétrole faute d'une offre suffisante ; donc la conversion vers l'électrique va se faire contrainte et forcée dans un proche avenir
    évidement ceux qui attendent des trucs nouveaux grand public d'ici 2 ans vont être déçu , par contre je prend le pari que d'ici 20 ans les technos offertes seront différentes
    si c'est pas un focke-wulf , c'est pas un chasseur ...

  10. #59
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    2 179
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    5 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Merci Igloochien pour les mises au point et les compléments. Les pistes existent, mais leur mise en œuvre ne sera sans doute pas un chemin de roses.

    La aussi, je suis d'accord avec
    schwalbe 1:

    .... donc la conversion vers l'électrique va se faire contrainte et forcée dans un proche avenir
    évidement ceux qui attendent des trucs nouveaux grand public d'ici 2 ans vont être déçu , par contre je prend le pari que d'ici 20 ans les technos offertes seront différentes
    Les Technos offertes seront différentes car nous n'avons pas vraiment le choix, la seule sobriété énergétique ne peut pas être l'unique solution.

    Il reste le challenge d'une filière hydrogène, on notera au passage deux choses :
    - C'est en quelque sorte un procédé de contournement du vrai problème de la durée de la recharge à l'étape.
    - Ce qui se tente et se dessine, c'est quand même l'hydrogène "vecteur" entre deux étapes électriques : l'électrolyse d'une part et la pile à combustible d'autre part.

    Serge .D

    Petit Hors sujet :
    Récemment j'ai visité le centre de Cadarache et le projet Iter pour la fusion nucléaire domestiquée; l'ambition scientifique est assez énorme.
    Pour tout dire, je crains l'idée de mettre un plasma d'hydrogène à 150 millions de degrés C à proximité des électroaimants de confinement contenant des bobines de supraconducteurs devant être maintenus à quelques dégrés K (vers -268 °C)
    Et puis; ironie de l'histoire; pour faire du tritium qui n'existe pas à l'état naturel, il faut ...... du Lithium !
    Dernière édition par Passetougrain; 01/10/2020 à 20h28
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(400), Progress1-2(560),Expo 3D(190) , Twinstar2A(373),Twinstar2B(530),
    Cessna 182 Giant(101) FunCub (325)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(décédé:1089), Easyglider : (591) Bixler (5) au 11/06/2020

  11. #60
    toujours méchant méchant Avatar de schwalbe 1
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    8 018
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Billets
    1
    Cité(e)
    7 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    pour la fusion les scientifiques parlent d'un horizon d'utilisation industrielle pas avant 80/100 ans et en plus Iter est une piste mais il y en a d'autres , aux usa ils travaillent pas mal sur les "Z machines" (confinement par lasers ) ...

    l'hydrogène n'existe pas à l'état naturel (sauf gisements diffus profonds mais pas vraiment exploitables) donc ça ne sera jamais une énergie primaire ,c'est un moyen de stockage possible pour rendre une énergie "verte" (solaire et éolien) pilotable et utiliser au mieux la faiblesse des taux de charge de ces énergies ou un sous produit de rationalisation d'une énergie primaire , la pile à combustible n'est qu'un simple convertisseur : en ce cas utiliser de l'énergie électrique issue de filières faibles en carbone ou encore pire de filières fossiles (craquage méthane ou électrolyse par utilisation d'une production électrique excédentaire ) pour produire de l'hydrogène "en masse" pour ensuite l'utiliser dans un banal moteur à combustion ou mieux pour à son tour produire de l'électricité dans une pile à combustible pour alimenter un moteur , c'est multiplier les pertes énergétiques ; la filière hydrogène est une chimère industrielle
    pour ceux que ça intéresse il y a un cours complet de l'école des mines sur les enjeux énergétiques sur YT (le cours dure en tout 25 heures ) .............
    si c'est pas un focke-wulf , c'est pas un chasseur ...

Page 6 sur 7 PremièrePremière ... 234567 DernièreDernière

Sujets similaires

  1. A quand une nouvelle technologie ?
    Par Ror24 dans le forum Aéro / Techniques
    Réponses: 115
    Msg: 09/03/2017, 00h44
  2. moteur qui s'emballe quand plus de batteries servos
    Par kykyo77 dans le forum Auto / Moteur thermique
    Réponses: 5
    Msg: 06/01/2013, 20h26
  3. Quelle technologie pour une nouvelle radio
    Par mustang53 dans le forum Aéro / Radio & Electronique
    Réponses: 1
    Msg: 28/08/2008, 10h08
  4. aero/vol libre, à quand une nouvelle rubrique?SVP
    Par club59 dans le forum Aero / Vol libre
    Réponses: 13
    Msg: 14/11/2007, 20h13
  5. Nouvelle Generation d'Accus a base de Nano technologie !
    Par Spartacus-42 dans le forum Aéro / Electrique
    Réponses: 16
    Msg: 19/08/2007, 21h37

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé