Page 17 sur 17 PremièrePremière ... 7121314151617
Résultats de 161 à 163 sur 163
  1. #161
    Membre Sénior
    Inscrit
    novembre 2010
    Messages
    2 851
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Section du fil 0.16mm = 0.0256 mm²
    Section du fil de 0.1mm = 0.01mm², pour 2 fils = 0.02mm²

    Coefficient relatif au volume de cuivre 1 fil 0.16mm 14 tours : 0.0256 X 14 = 0.3584
    Coefficient relatif au volume de cuivre 2 fils de 0.1mm 17 tours : 0.2 X 17 = 3.4

    Le choix de 0.1mm est correct pour le volume disponible du stator, ensuite, en passant de 14 tours à 17 tours, tu vas diminuer le KV dans un rapport de 14/17, le moteur tournera moins vite (à tension liPo égale) et aura un peu plus de couple, donc mieux adapté à une hélice de plus grande taille (pas beaucoup plus grand non plus).

    Le fait de diminuer le KV permet en général un gain de rendement car on s'éloigne de la zone de saturation magnétique du stator.

    MAIS, en utilisant 2 fils en général on y perd, surtout à ces diamètres très fins où le volume de l'isolant n'est pas négligeable par rapport au diamètre, tu risques d'avoir une augmentation importante de la résistance du fil. Comme il s'agit d'un bobinage très fin à la base, même si le moteur est petit, je te conseille d'utiliser un fil simple dont le diamètre serait 0.14 ou 0.15mm, je ne sais pas si ça existe.

    Parfois, il y a la place de bobiner quelque tours de plus avec le diamètre d'origine, les fabricants utilisent des machines et à la mains, en général, on fait mieux. Dans ce cas, le gain de rendement est important et le KV, diminue, bien sur, mais on est gagnant. J'ai déjà fait ça sur plusieurs moteurs et sans changer d'hélice, on obtient le même régime de fonctionnement avec une consommation inférieure et moins de chaleur dégagée.

    La conséquence des moteurs bien bobinés, c'est qu'ils chauffent beaucoup moins, leur limite de puissance est repoussée, mais en cas de puissance excessive, il n'y a pas d'avertissement, ça crame brutalement, sinon, ce sont les aimants qui sont démagnétisés par la chaleur, il faut donc voir aussi la qualité des aimants utilisés. En général, ce sont des aimants qui supportent bien la température, il faut savoir que les meilleurs aimants en terme de magnétisme, ne sont pas les plus résistants à la chaleur, les fabricants préfèrent donc des aimants moins puissants mais plus résistants à la chaleur et aussi parce qu'ils coûtent moins cher.

  2. #162
    Membre actif Avatar de fouinnne
    Inscrit
    décembre 2013
    Messages
    117
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Merci Jean 30 tu m'éclaire énormément.
    En fait j ai opté pour 2 conducteur car pris en exemple sur certain brushless indoor que je possède. j ai vu sur un post que ce moteur avait été bobine avec du fils de 0.2mm à 17 tour et sa traction et conso M intéressé énormément. Mais pour tout dire je n arrive pas à bobine ce brushless dans cette configuration...pourtant je mis suis repris à mainte fois.
    Et si par la même occasion j avai pu diminuer légèrement la consommation sa orais été tout bénef pour moi😊
    Ya t il d ailleurs une formule qui permet de calculer la conso théorique.

  3. #163
    Cz&Co Avatar de Franck.A
    Inscrit
    juin 2005
    Messages
    8 201
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    4 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour,

    Citation Envoyé par Jean30 Voir le message
    Le fait de diminuer le KV permet en général un gain de rendement car on s'éloigne de la zone de saturation magnétique du stator.

    MAIS, en utilisant 2 fils en général on y perd, surtout à ces diamètres très fins où le volume de l'isolant n'est pas négligeable par rapport au diamètre
    En pratique (sur banc dyno), on constate que, à iso-taille moteur, le rendement augmente avec le KV. Au final, c'est donc la résistance interne du bobinage qui prédomine.

    Exemple de mesure sur du très haut de gamme bobiné à la main (MicroDan 2505 : moteurs de 30g, 3D = KV 1200, Speed = KV 2800) :



    J'y ai aussi mis les courbes de couple, pour démystifier un peu cet aspect : un moteur à faible KV n'a pas plus de couple que son homogue à fort KV (au contrainre), le couple est juste plus bas dans les tours. Ce qui explique aussi pourquoi un moteur à fort KV est toujours beaucoup plus puissant que son homologue à faible KV (car puissance = couple * vitesse).

    Franck
    Dernière édition par Franck.A; 30/08/2015 à 10h36
    RC Aero Lab : PredimRC, radio DIY OpenTX NextStepRC, conception et amélioration d'aéromodèles.

Page 17 sur 17 PremièrePremière ... 7121314151617

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé