Page 4 sur 9 PremièrePremière 123456789 DernièreDernière
Résultats de 31 à 40 sur 87
  1. #31
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    1 900
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Rebonjour,

    Bien content du retour d'expérience de Claudelec et de GIPI, car cela confirme ce que je supposais.
    On va essayer de progresser, il n'y a pas de raison de craindre la théorie (surtout en électrique) je propose une analyse simple qui s'appuie sur un exemple, tout cela pour comprendre un peu mieux ce qui se passe.

    Prenons deux batteries 2S 1Ah identiques sauf en ce qui concerne la résistance interne.
    Bat1 : Chargée à 8V (E1 = 8V) résistance interne r1 = 100 mOhms
    - A vide (débranchée) I1 = 0; chute de tension dans r1 : 0xr1 =0
    Donc V1 = E1-0 = E1 = 8V
    - Si on prélève I1 = 8A; chute de tension dans r1 : 8x0,1 =0,8V
    Donc V1 = 8-0,8 =7,2V

    Bat2 : Chargée à 8V (E2 = 8V) résistance interne r2 = 200 mOhms
    A vide (débranchée) I2 = 0; chute de tension dans r2 : 0xr2 =0
    Donc V2 = E2-0 = E2 = 8V
    - Si on prélève I2 = 4A; chute de tension dans r2 : 4x0,2 =0,8V
    Donc V2 = 8-0,8 =7,2V


    schéma ici :
    http://images3.hiboox.com/images/1408/trxk25t2.gif
    ----------------------------------------------------------------------------------
    Associons les deux batteries en dérivation :
    - A vide V1 = V2 = 8V; I1 = I2 =0 Pas d'intensité, la même tension 8V
    - En charge V1 = V2 = 7,2V Intensité totale pour la propulsion I1+I2 soit 12A dont 8A Venant de Bat1 et 4A venant de Bat2

    La propulsion dispose de 12A, c'est Bat1 ( celle dont la résistance interne est la plus faible, la meilleure) qui sera le plus sollicité, elle se déchargera davantage au début.
    E1 va diminuer plus vite que E2
    Nous attendons un peu .
    E1 devient égal à 7,5V
    E2 devient égal à 7,8V
    Puis nous coupons la propulsion :
    I = 0
    schéma ici :
    http://images3.hiboox.com/images/1408/cf08o70u.gif
    Il y a une dissymétrie entre E1 et E2, E2>E1
    La batterie Bat2 (celle qui à été moins déchargée) va se décharger dans Bat1 et la recharger. (Puisque I = 0)
    Cette intensité I2 sera égale à (7,8-7,5)/(0,1+0,2)= 1A
    Bat2 va recharger Bat1 à 1A soit 1C
    Finalement le système est autostable, chaque dissymétrie qui apparait quand l'intensité est élevée se compense quand l'intensité diminue.

    Les seul problèmes que je suppose, c'est que :
    - si la différence est trop élevée entre les batteries, les intensités de rééquilibrage seront élevées. (Que Bat2 se décharge dans Bat1 n'est pas un problème, sauf si l'intensité correspondante est trop élevée. (Surtout pour la batterie qui est rechargée)
    - si la différence est trop élevée entre les batteries, I1 et I2 seront très différentes en charge, il faut prendre un peu plus de marge pour le taux de décharge.
    ------------------------------------------------------------------------------------
    Finalement ce que j'en pense :
    - On ne peut pas espérer deux batteries constament identiques (point n°1)
    - Tant qu'a faire eviter les différences intrinséques de fabrication trop grandes.
    - Le système est autostable, il n'y à aucun risque de destruction, même avec des batteries de capacité légèrement différentes. (attention aux disparités de résistance interne quand même, eviter des taux de décharge trop éloignés)
    - Prendre une marge convenable sur le taux de décharge.

    Pour résumer :
    - Plein gaz, l'une des batteries se décharge plus vite que l'autre. (La meilleure)
    - Je réduis les gaz, la batterie moins déchargée recharge l'autre.

    Si je suis à 100% plein gaz, l'autonomie sera peut-être bien dégradée ....

    Qu'en pensez vous ?
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(200), Progress1-2(245),Expo 3D(190) , Twinstar2A(234),Twinstar2B(342),
    Cessna 182 Giant(72) FunCub (105)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(762), Easyglider : (383)

  2. # ADS
    Circuit advertisement relier deux accus lipo en parallele
    Inscrit
    Always
    Localisation
    Advertising world
    Messages
    Many
     

  3. #32
    Membre Sénior Avatar de GIPI
    Inscrit
    octobre 2003
    Localisation
    Auvergne
    Messages
    6 335
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    salut ,
    mais qd tu mesures ( un voltmetre par batterie) et bien tu constates que les batteries s'équilibrent en permanence ,car tu as toujours la même tension .
    A+

    ps: tu voles de temps en temps ?
    "Tout ce qui est impossible reste à découvrir...JV "

  4. #33
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    1 900
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Salut Gipi,

    La tension est la même aux bornes de chaque batterie qui débite, pas l'intensité qui la traverse.
    Dans mon exemple précédent V1 est la tension aux bornes de Bat1, E1 est sa force electromotrice accessible a la mesure uniquement à vide, quand la batterie est déconnectée.
    Les deux batteries étant reliées V1 est obligatoirement égal à V2 mais E1 peut être différent de E2 quand les deux débitent. (E1>E2 si Bat1 est moins déchargée que Bat2)
    Quand l'intensité est plus grande pour une batterie, elle se décharge plus vite, sa force electromotrice diminue plus rapidement.
    Pas d'accord avec ma proposition d'analyse ?
    Quand j'aurai un peu de temps, si je peux avoir deux batteries pas trop différentes, je vérifierai avec des pinces ampèremétriques. (A un moment une intensité doit s'inverser, quand la consommation globale s'annule)

    Ceci dit, toi avec ton expérience des batteries en parallele et moi avec mes remarques, on arrive pratiquement aux mêmes conclusions, c'est plutôt bon signe non ?

    Ps : 50 vols environ en 2008, mais je ne suis qu'un débutant et ici il fait un temps de chien depuis pas mal de temps.
    Et toi ?

    A+
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(200), Progress1-2(245),Expo 3D(190) , Twinstar2A(234),Twinstar2B(342),
    Cessna 182 Giant(72) FunCub (105)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(762), Easyglider : (383)

  5. #34
    Nouveau membre
    Inscrit
    avril 2008
    Messages
    4
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Pour rebondir sur ton analyse théorique Passetougrain:
    D'accord pour la théorie de la batterie qui se décharge plus vite que l'autre lorsque l'on envoie les gaz, et qui va se recharger en gaz à 0.
    Mais en fait, en vol on est quasi presque tout le temps en plein gaz ou pas loin. Quelques coupure de temps en temps pour les accrobatie, ralentir ou autre, mais globalement on est à donf bien souvent.
    Donc pas de recharge de la batterie généreuse. On tire dessus en permanence.
    Que se passe-t-il alors ?

  6. #35
    Membre actif
    Inscrit
    février 2005
    Localisation
    60
    Messages
    954
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Les ordres de grandeur des résistances internes que tu proposes pour le raisonnement sont à mon avis sensiblement surestimés, et donc les déséquilibres potentiels entre batteries au cours de la décharge le sont aussi. Si tu calcules la résistance apparente d'un élément à partir de ses données de décharge (ici par exemple: http://www.elektromodellflug.de/akku-test/tanic-06.htm ) tu pourras trouver 25 milliohms pour 1 élément de 500mAh, soit donc 50milliohms pour une batterie 2S capable de débiter les 8A de ton raisonnement à 16C.
    D'autre part, la situation des 2 batteries qui se sont déchargées différemment et que l'on relie entre elles in fine est une pure vue de l'esprit pour le raisonnement puisque les 2 batteries sont constamment à la même tension. il n'y a donc pas en fait de rééquilibrage "à la fin" pour réduire la totalité du déséquilibre qui aurait pu naître des différences de résistance internes, et les compensations internes sont permanentes, par une variation de la répartition des intensités entre les 2 batteries, et on ne verra sans doute jamais la "recharge" de la meilleure batterie par la plus mauvaise.....
    Comme, en bonne logique, on n'utilise cette solution qu'avec des batteries identiques, le problème en fait ne se pose pas réellement, et l'expérience prouve que les batteries dans cette situation peuvent aller jusqu'à la décharge complète (3V par élément) et restituer leur capacité de façon satisfaisante.

    A+
    Voir le site de mon Club:
    http://perso.wanadoo.fr/hobbyclub/

  7. #36
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    1 900
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonjour,

    Controverse interessante, d'autant que nous sommes plutôt d'accord sur le principal, pas toujours sur les détails de l'analyse.

    - Concernant les valeurs numériques :
    J'ai surtout voulu illustrer mon analyse par un exemple numérique plutôt que d'utiliser des formules génèrales mais très abstraites. J'ai quand même pris des valeurs plausibles même si j'ai volontairement choisi des chiffres arrondis pour clarifier l'exposé.
    A propos de la résistance interne, je suis parti d'accus Kokam que je possède. (0,9Ah un peu anciens)
    La fiche technique indique 50 milliohm par élément, j'ai mesuré neuf à la réception et j'ai trouvé 150 milliohm pour un 3S.
    C'est du Kokam, rien à dire.
    Donc ramené à 2 éléments, cela fait bien nos 100 milliohm.
    Il est vrai que 200 milliohm pour l'autre batterie, cela fait un écart important, c'est volontaire pour bien mettre en évidence la dissymétrie.

    Puisque nous en sommes à discuter des valeurs de résistance interne, j'ai cherché sur le lien indiqué et j'ai pris les 470 mAh c'est bien cela ? (Je ne lis pas l'allemend)
    Alors j'ai bien constaté (comme toujours) qu'elle varie, importante au début avec des accus froids, elle diminue au milieu et augmente en fin de décharge.
    Pourrais-je savoir comment Claudelec procède pour l'évaluer, car je trouve beaucoup,beraucoup + que 25 milliohm sur le graphique ?
    (En me plaçant au milieu ou c'est indiqué)
    Graphique ici :
    http://images3.hiboox.com/images/1408/0jzzcngs.gif
    Pour Toubib :
    Content que l'analyse te convienne globalement, mais la aussi j'ai un peu simplifié pour être clair.
    Je comprends, comme tu est toujours à donf, tu as un souci. Je crois que cela ne risque rien.
    En fait, il n'y a probablement pas de discontinuité brutale.
    Reprennons l'exemple :
    Au début, plien gaz : E1 = E2 = 8V I1 = 8 A I2 = 4A
    La différence entre I1 et I2 est uniquement due à la différence de r1 et r2.
    Bat1 va se décharger plus vite que Bat2, E1 va diminuer plus vite que E2, la différence de I1 et I2 sera crée par l'écart entre r1 et r2 et compensé par celui entre E1 et E2, cet écart entre I1 et I2 ne va pas se creuser mais se gommer progressivement.
    La encore c'est autostable.
    Claudelec, quelque part à raison dans la fin de son exposé.

    ptte formule pour justifier : V1 =E1-r1xI1= E2-r2xI2= V2

    I1 va se rapprocher de I2 mais pas E1 de E2 pour Toubib qui est toujours à donf, pour moi qui suis obligé de ralentir souvent, si.
    Pas d'inquiétude, Toubib, l'écart entre E1 et E2 ne va pas se combler pour toi, mais il ne va pas se creuser non plus, car sa cause, la différence entre I1 et I2 va diminuer.
    Imaginons que Toubib se pose à la coupure BEQ alors que I1 est juste devenu égal à I2.
    Par exemple : (Ce n'est qu'un exemple)
    I1 =I2 =5A I = 10A r1xI1 = 5x0,1 0,5V r2xI2 = 1V V1 = V2 = 6V E1 = 6,5V E2 = 7V
    Dès l'arrêt au sol Bat2 va recharger Bat1, l'intensité serait (E2-E1)/(r1+r2) =1,66A au tout début.
    Et la tension V1, V2 globale va remonter,E2 va diminuer, E1 va augmenter.
    C'est une énergie perdue pour Toubib. En fait ce n'est pas tant que cela car il à du une fois ou deux ralentir. (Peut-être dans les verticales descendantes ?)
    Et puis, avec une tension à vide de 3,5V par élément, il ne resterait pas beaucoup de capacité pour Bat2

    Qu'en pensez vous ?

    A+
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(200), Progress1-2(245),Expo 3D(190) , Twinstar2A(234),Twinstar2B(342),
    Cessna 182 Giant(72) FunCub (105)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(762), Easyglider : (383)

  8. #37
    Membre actif
    Inscrit
    février 2005
    Localisation
    60
    Messages
    954
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    La résistance interne d'une batterie étant par nature plus ou moins variable, j'ai choisi une évaluation moyenne en utilisant les valeurs de tension relevées pour les 2 intensités de mesure (sur la batterie de 900 mAh pour avoir des intensités compatibles avec tes calculs) en écrivant V1=U-Ri*I1 et V2=U-Ri*I2, on élimine U, force électromotrice de la batterie, supposée identique pour les 2 intensités, entre ces 2 équations par différence et on obtient une valeur de Ri qui correspond à priori assez bien avec les conditions d'éssai
    En appliquant le calcul à la batterie de 450mAh, on trouve:
    3,38=U-4,7*Ri
    3,25=U-7*Ri
    Ce qui donne Ri=0,13/2,3 soit environ 56 milliohms

    Valeur tout à fait compatible avec les 25 pour une batterie de 900mAh ou les 5 que l'on rencontre sur les batteries de 5000 mAh
    J'espère que mes calculs ne sont pas trop compliqués......et ils me paraissent rendre mieux compte de la réalité que de partir de V=U pour I=0
    Voir le site de mon Club:
    http://perso.wanadoo.fr/hobbyclub/

  9. #38
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2006
    Messages
    198
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    bonjour
    pour moi en decharge les deux batterie s'equilibre en premanence plein gaz ou pas.
    celle qui a la resistance la plus faible donne de suite puis ca tension chute , donc c'est l'autre qui donne ,de là equilibre puis là premiere donne a nouveau ça tension rechute ,a la deuxieme ,equilibre ,et voila ainsi de suite non mesurable se passe trop vite (peut etre avec un osilo) .

    maintenant les deux batt doivent etre relié ensemble en permanence.
    sur 5s ,une batt chargé (21 volts)
    l'autre dechargé (17 volts) si là on les mettent en // ça va faire des etincelles l'une va charger l'autre mais avec des piques de courant tres important (tres dangereux)

    pour moi le probleme vient de la charge faut'il relier les prise d'equilibrage ?

    ou les charger separement et avant de les relier entre elle verifier leur tension pour ne pas charger l'une avec l'autre.

    vous vous les chargés comment?

  10. #39
    Membre Sénior Avatar de Passetougrain
    Inscrit
    décembre 2007
    Localisation
    71
    Messages
    1 900
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    3 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Bonsoir Claudelec,

    Effectivement, nos méthodes de détermination de résistance interne sont vraiement très différentes, je propose que l'on se mette d'abord d'accord par courrier électronique ( ou tél) avant de publier ici la synthèse.

    Je prends contact dès que possible par mel.

    Bonne soirée.
    Avions :
    Christen Eagle(70),Drenalyn(200), Progress1-2(245),Expo 3D(190) , Twinstar2A(234),Twinstar2B(342),
    Cessna 182 Giant(72) FunCub (105)
    Planeurs :
    Gamma(95), Easystar(762), Easyglider : (383)

  11. #40
    Membre actif
    Inscrit
    novembre 2006
    Messages
    198
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    bonsoir

    faut pas trop se prendre la tete sur la resitance interne
    car de toute façon en // les tension de chaque batt sont les memes.
    donc les batt s'equillibres l'une apres l'autre et c'est instanstané.
    l'equilibre se fera sur la plus faible(celle qui a la resistance interne la plus haute)c'est elle qui dicte comment l'ensemble va se comporter.

    de plus on parle bien de batteries identique meme capa meme constructeur
    faut pas pousser le bouchon trop loin (batt de 1200 avec 3200 ça le fera pas ) ou alors l'on aura les caracteristique max de la plus faible et elle va souffrire).

    de plus si un probleme survient c'est que l'on vide trop les batt en profondeur.
    avec une decharge a moité de celle donné par le constructeur (ex: 10 a 15 C de decharge pour une batt de 20C)et un arret a 70 ,80 % de ça capa pas de problemes.

    voila mon point de vu.

    a++

Page 4 sur 9 PremièrePremière 123456789 DernièreDernière

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé