Page 16 sur 43 PremièrePremière ... 81213141516171819202441 ... DernièreDernière
Résultats de 76 à 80 sur 215
  1. #76
    jacques Balaguer
    Inscrit
    octobre 2009
    Localisation
    OMAT-Montpellier
    Messages
    2 214
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    2 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Et si on dit "plus vrai que le vrai" c'est une co...rie ? des fois il ne faut pas avoir peur .
    Jacques

  2. #77
    Mayday mayday !!!!!!! Avatar de Balzakas'ket
    Inscrit
    juillet 2005
    Localisation
    26100 Romans-sur-Isère
    Messages
    11 196
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    On peut dire aussi "plus beau que le vrai". Cà ne l'est pas un peu ici des fois ?
    Un Skyraider sans son artillerie c'est comme un camion sans sa remorque ou comme un mammouth sans ses défenses, c'est pas un Skyraider.

  3. #78
    Mais aussi Caudron Avatar de ArsenalVG
    Inscrit
    septembre 2008
    Localisation
    Meurthe et moselle 54
    Messages
    1 385
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    1 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    je vous garanti que la restauration du grandeur est au top ...



    Voici l'histoire de cet avion hors du commun ...bonne lecture

    Jon Guttman

    Une touche d'élégance royale orne le ciel de Virginia Beach.

    Le 21 mars 2010, un de Havilland DH89A Dragon Rapide bleu et rouge, piloté par Dave Phillips, a pris son envol depuis l'aéroport d'Ardmore près d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Entièrement reconstruit selon les spécifications exactes de l'original par Avspecs Ltd., spécialisée dans la restauration d'avions classiques, le transport biplan serait finalement dirigé vers les États-Unis.
    À l'époque, la chose la plus étrange à propos de l'avion en bois était sans doute qu'une des grandes lettres d'appel civiles sur le côté manquait. Lorsque Gerald Yagen, du Military Aviation Museum de Virginia Beach, en Virginie, a acheté le de Havilland, son stabilisateur vertical portait l'enregistrement d'état civil américain NX89DH. À la demande de Yagen, cependant, l'avion a été orné des marques d'un Rapide acheté en 1935 par Edward, prince de Galles, avec les couleurs de la Royal Guards et les lettres d'appel G-ADDD. En revanche, lorsqu'il s'agissait de voler dans l'espace aérien néo-zélandais, les autorités ont jugé trop déroutant d'avoir un avion avec une immatriculation américaine sur la queue et le « G » de la Grande-Bretagne sur le fuselage. Ainsi, Avspecs a simplement recouvert le G pour ses vols d'essai, le découvrant lorsque l'avion a été livré à son propriétaire aux États-Unis.
    Le DH89 était l'aboutissement d'une évolution qui a commencé en avril 1933, lorsque le DH84 Dragon, propulsé par deux moteurs Gipsy Major 14 cylindres de 130 ch, est entré en service avec six passagers avec 45 livres de bagages chacun. Bien que 115 aient été construits, de Havilland et les compagnies aériennes qui exploitaient le Dragon ont cherché à améliorer ses performances. Un suivi était le DH86 Express, utilisant quatre moteurs et une nouvelle aile elliptique, mais il souffrait de problèmes de maniement. Néanmoins, lorsque Hillman's Airways Ltd. a demandé un avion capable de transporter six passagers de Londres à Paris dans un certain degré de confort, de Havilland a développé une version réduite de l'Express propulsée par deux moteurs Gipsy 6 de 200 ch en carénages.
    Le prototype a volé pour la première fois le 17 avril 1934, et cette fois tout s'est mis en place. Le DH89 Dragon Rapide était un moyen de transport élégant qui pouvait transporter huit passagers jusqu'à 573 milles. Avec une vitesse de pointe de 157 mph et un plafond de 16 700 pieds, c'était l'avion de passagers court-courrier britannique le plus réussi des années 1930. Un total de 205 ont été construits avant 1939. Des volets de bord de fuite améliorés ont été introduits dans le DH89A en 1936.
    "La chose surprenante à propos de cet avion est de savoir combien il transportera", a déclaré Warren Denholm d'Avspecs. « Il transportera autant qu'un Beech 18 sur deux moteurs de 200 ch, et [le Beech 18] a 900 ch. C'est remarquable ce qu'il fera avec une si faible puissance. Bien sûr, il ne le fait pas très vite.
    Bien que construit principalement en contreplaqué, le biplan s'est avéré remarquablement durable. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a donné à la Grande-Bretagne un transport et un entraîneur court-courriers qui ont libéré du métal pour des avions de guerre plus urgents. En conséquence, la production s'est poursuivie sur des Rapides pour la Royal Air Force, y compris le DH89B Dominie, utilisant des moteurs Gipsy Queen VI améliorés, qui ont été construits comme entraîneur de navigation et sans fil Mark I, et le transport léger Dominie Mark II. En fin de compte, 731 Dragon Rapides de toutes les variantes ont été construits, dont plus des deux tiers pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Le DH89A qui a attiré l'attention de Jerry Yagen était l'un de ces avions de guerre, parmi les 75 construits dans le cadre d'un contrat de la RAF en 1944 chez Brush Coachworks Ltd. de Loughborough. En mars, il a été livré à la 18e unité de maintenance de la RAF Dumfries, en Écosse. En février 1947, la 5e unité de maintenance entreposa le Rapide jusqu'à ce que Newman Airways l'achète en août. La compagnie aérienne l'a utilisé pour effectuer deux ou trois allers-retours chaque week-end de Croydon aux îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey.
    Transféré à Midland Metal Spinning Company Ltd. à Wolverhampton le 13 mars 1951, le DH89A a été vendu à Aer Tura à Dublin, en Irlande, qui l'a exploité de 1962 à 1964. Le transport a été acquis en 1965 par l'Aéro Club de Lorraine à Lunéville , France, puis au Centre École Régionale de Parachutisme Sportif de Nancy-Lorraine en 1968. Après l'annulation de son immatriculation française le 27 novembre 1972, l'avion a été importé aux États-Unis par Geert E. Frank de East Kingston, NH, et revendu en novembre 1973 à Doyle W. Cotton Jr. et WF Watson. Ils l'ont enregistré comme N89DH en 1982 et l'ont peint comme X7454 du 27th Air Transport Service, Eighth Air Force, pour le musée privé de Cotton à Broken Arrow, Okla. Sa collection a été vendue aux enchères en octobre 1987, et Robert C. Hood de Joplin, Mo., a acheté le Rapide pour 75 000 $.
    Lorsque Yagen l'a trouvé en avril 2007, le N89DH se trouvait dans un hangar d'un ancien aérodrome qui avait été converti en parc industriel. « Il a été laissé à pourrir et à se ruiner pendant de nombreuses années », selon le directeur du Musée de l'aviation militaire, David Hunt, « jusqu'à ce qu'il soit acheté par Jerry Yagen et restauré par Avspecs. Ce sont des experts dans le travail avec des avions en bois, ayant fait beaucoup pour nous, y compris le de Havilland Mosquito qui est en voie d'achèvement.
    Dans le cadre de l'accord d'achat, Yagen a acquis trois noyaux de moteur Gipsy Queen III, il avait donc suffisamment de pièces pour reconstruire deux moteurs en état de marche. Quelque 75 pour cent des composants de la cellule ont dû être remplacés d'emblée. "Parce qu'il est tout en bois, il est construit plus comme un bateau que comme un avion", a expliqué Yagen.

    Tout le fuselage en bois a dû être reconstruit. (Avec l'aimable autorisation du Musée de l'aviation militaire)
    « Nous avons dû construire un nouveau fuselage parce que le bois était assez dégradé, mais la charpente de l'aile était plutôt bonne », a déclaré Denholm, qui a commencé le projet de restauration en janvier 2007. Malgré cela, une aile avait été endommagée d'un côté. "Les réparations n'étaient pas aux normes", a-t-il déclaré, "nous avons donc épissé un nouveau bout d'aile."
    Contrairement à la plupart des avions de ligne de son époque, le Dragon Rapide n'avait pas de copilote ; sa cabine s'est rétrécie pour accueillir un seul siège de pilote. Un nouveau panneau de contrôle y a été installé, avec l'inévitable concession aux exigences de vol modernes : une avionique à jour.
    Compte tenu de toute l'usure et de la négligence que l'avion a subies, Yagen est assez satisfait de son transport entièrement restauré. "La de Havilland Rapide est très proche de l'état d'origine", a-t-il déclaré, "peut-être à l'exception de la peinture brillante."
    « En son temps, c'était le Learjet des avions, au moins dans les années 1930 », a souligné Denholm. "Si vous en aviez un, vous l'aviez vraiment fait, et cela a été prouvé par le fait que la famille royale les avait."
    "Je leur ai fourni la palette de couleurs et les détails de l'intérieur", a déclaré l'écrivain et éditeur britannique Graham Simons. "Ils ont fait du bon travail d'une représentation de Triple D!" Parmi les touches intérieures figuraient des coussins de siège rouges portant les plumes de trèfle des armoiries du prince de Galles. Après avoir piloté l'avion en 1936, le prince régna - brièvement - en tant que roi Édouard VIII. Surtout connu pour avoir abdiqué le trône afin d'épouser la divorcée Wallis Simpson en 1938, Edward note également une note de bas de page dans l'histoire de l'aviation en tant que premier monarque britannique à être un pilote qualifié.
    Après son essai en vol à Ardmore, le Dragon Rapide a été démonté et expédié dans un conteneur de 40 pieds à Virginia Beach. Après son premier vol là-bas en mai 2010, il a remporté le prix du meilleur transport à l'EAA AirVenture à Oshkosh l'été dernier.

  4. #79
    Membre Sénior Avatar de RRY75
    Inscrit
    octobre 2010
    Localisation
    Paris 13ème & Monthiers 02
    Messages
    6 695
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Billets
    2
    Cité(e)
    10 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Salut Daniel

    Il y en aura 2 maintenant, le grandeur restauré et le tien
    Citation anglaise: "Une pomme par jour éloigne le médecin"
    "A condition de bien viser" W. Churchill

  5. #80
    Membre Sénior Avatar de pascal f
    Inscrit
    octobre 2009
    Messages
    2 117
    Merci / J'aime
    Téléchargement
    0
    Cité(e)
    2 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Citation Envoyé par ArsenalVG Voir le message

    Le transport a été acquis en 1965 par l'Aéro Club de Lorraine à Lunéville , France, puis au Centre École Régionale de Parachutisme Sportif de Nancy-Lorraine en 1968.
    Y'a pas de hasard....


    C'est Royal, continue comme ça !!!!!
    Pascal Frey
    https://www.facebook.com/A%C3%A9romo...0198889383893/
    En état de vol :
    Avions : P47D 1/6, Waco YMF-5, Laser 200, Pitts S1T, Yak 54, CAP 232, P 47 Razorback E-Flite,
    Planeurs : ASH 26 1/4 (Krause), Elipsoïd.
    En cours : FW 190 A9 au 1/5

Page 16 sur 43 PremièrePremière ... 81213141516171819202441 ... DernièreDernière

Sujets similaires

  1. [Suivez ma construction] F4u-1 Corsair Brian taylor (folding wings)
    Par frensi dans le forum Aéro / Maquettes
    Réponses: 82
    Msg: 22/03/2013, 11h26
  2. [Suivez ma construction] Grumman F-14 Tomcat
    Par Hellcat157 dans le forum Aéro / Maquettes
    Réponses: 41
    Msg: 27/02/2011, 12h22
  3. [suivez ma construction] Caudron C714
    Par triskell62 dans le forum Aéro / Maquettes
    Réponses: 6
    Msg: 01/11/2008, 19h11
  4. [suivez ma construction] super chipmunk
    Par dyl535 dans le forum Aéro / Construction
    Réponses: 14
    Msg: 22/09/2008, 16h53
  5. [Suivez ma construction] Spitfire Supermarine MKIX
    Par TeQuila dans le forum Aéro / Maquettes
    Réponses: 4
    Msg: 02/09/2008, 20h56

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé