Lu dans FMT de janvier : le patron fondateur de Kolm Engines lâche l'affaire. Elle est reprise par un des anciens salariés, M. Ploberger. Celui-ci prévoit de réduire la gamme, et de ne plus faire que l'assemblage. Toutefois, les pièces seraient tjrs usinées en Allemagne et en Autriche.
Dernier point : il assure le SAV des moteurs vendus, mais aucune garanti n'est plus applicable sur les "anciens" moteurs Kolm. Bon ça de toute façon, c'est un peu vrai pour tous les fabricants de moteurs de modélisme, Moki, UMS, Saito,...
OK, d'un autre coté, il n'y en a pas des tonnes non plus...
Pour ceux qui ne se rappellent plus la musique que ça fait il suffit d'écouter là
https://www.youtube.com/watch?v=3_pO1qe7UAM

JM