PDA

Afficher la version complète : Questions aux "moustachus" du vol libre



Jef76
16/11/2009, 15h03
Bonjour,
J'aimerais réaliser un motoplaneur à moteur caoutchouc (genre wakefield), et radio assisté (profondeur/direction).
Pour cela, j'aimerais savoir:
- comment on fabrique un fuselage en balsa roulé
- où on peut trouver du caoutchouc 3X1 ou6X1 en dehors des USA
- où on peut trouver une micro butée à billes
Les catégories wakefield et coupe d'hiver existant toujours (voir bulletin de la fédé), il y a forcément des aéromodélistes capables de répondre à ces questions, ou pouvant m'indiquer les coordonnées de ceux qui pratiquent encore. Merci par avance.

Jean-François

test3be
19/11/2009, 14h33
Tube de balsa roulé :http://www.rcgroups.com/forums/showthread.php?t=595881

Fournitures (UK): http://www.samsmodels.com/ & http://www.freeflightsupplies.co.uk/

Jef76
19/11/2009, 17h45
Merci test3be pour ta réponse, j'y cours de suite.
Jean-François

Jef76
19/11/2009, 18h42
Test3be,
Je n'ai pas réussi à retrouver le post mentionné dans rcgroups, et en faisant un copié/collé de l'adresse que tu m'indiques, ça ne donne rien.

Jean-François

al17460
19/11/2009, 20h30
Le wakefield et le coupe d’hiver je connais, j’ai pratiqué pendant 20 ans (vainqueur des journées internationales de vol libre en Poitou en wake et champion de France en CH) mais j’ai abandonné depuis 20 ans
Je suis tout de même au courant de l’évolution, par mes copains de club et aussi parce que nous avons organisé en août 2009 le championnat de France de vol libre, j’ai pu revoir mes amis et constater l’évolution.
Toutes ces catégories du vol libre sont devenues très techniques et font appel aux technologies les plus récentes, l’électronique bien entendu, mais aussi l’utilisation des carbones et autre kevlar, dans la construction des modèles. C’est tellement technique que bien des modélistes, s’ils veulent faire un podium, vont aller acheter des modèles tout faits et réglés dans les pays de l’est. En gros, tu sors ton chéquier, tu remontes le caoutchouc, tu lances le modèle 7 fois et le soir tu te retrouves champion.
Un wakefield de base coûte 1200€ mais le prix peut aller jusqu’à 2500€.
Pour en revenir à ton idée de faire un modèle il faut savoir que la technique du tube balsa (sandwich kraft-balsa) a été abandonnée depuis des lustres au profit des tubes en fibre de verre, puis fibre de carbone-kevlar. Moi je roulais la partie cylindrique sur un tube d’évacuation d’eau et la partie tronc conique sur une forme en acier.
Les butées à billes, elles aussi, ne sont plus utilisées et ont été remplacées par des roulements spécifiques que tu installes dans des cages tournées. Il te faudra aussi tourner un axe et tailles des pales dans un bloc de balsa.
Quant au caoutchouc, mes copains trouvent du 3x1 qui vient des US
Fai model supply
p .o - box 366
SAYRE - PA 18840-0366
USA
FAX 1.717.88 JHON MCLAPP
Il est cher et pas tellement solide, ce qui fait que certains modélistes essaient de faire modifier le règlement et voudraient faire remplacer le caoutchouc par un moteur électrique. Ce genre de catégorie existe au niveau international et depuis peu en France, j’ai vu Pascal CERES voler avec un modèle genre « coupe d’hiver » propulsé par un petit brushless. Il s’agit du F1Q, tu en trouveras les caractéristique sur le site de la FFAM, code FAI.
http://www.ffam.asso.fr/activite/pdf/categ_internationale/SC4.F1.09-FRA.pdf

Ton idée à mes yeux est fort sympathique, mais j’ai peur que pour la réaliser tu ne dépenses beaucoup de temps et d’énergie pour un résultat forcément aléatoire.
Si tu as des questions n’hésite pas.
Alain
Ci dessous la caisse pleine de "coupe d'hiver" de mon copain Francis.
http://images.imagehotel.net/m31ko229oy.jpg (http://www.imagehotel.net/?from=m31ko229oy.jpg)

Jef76
20/11/2009, 10h42
Merci Alain pour ta longue réponse.
Comme l'indique mon dernier message posté dans le sujet sur la Libellule, il s'agit pour moi de trouver un substitut au SAL que je ne peux plus pratiquer en raison de la dégénérescence des cartilages de mon poignet droit. Je souhaite, avec un modèle peu chargé, effectuer une montée puis un plané le plus long possible, et plus si ascendances. Je possède déjà pas mal de motoplaneurs et j'ai envie de tout autre chose. L'idée n'est pas nouvelle car Modèle Magasine a publié un plan de ce type dans de numéro de février 2000.
Donc loin de moi la compétition et le kevlar.Mais j'aime concevoir et construire,
et la construction en balsa roulé me semblait un bon compromis poids/coût. Avec cela un moteur caoutchouc d'une trentaine de grammes et une radio/accu du même poids. Les ailes pourront être beaucoup plus légères qu'un SAL car subissant des contraintes beaucoup plus faibles durant le lancé et la montée. Ca ressemble vraiment à un Wake sur lequel on a greffé une micro radio (accu lipo 100mA, recepteur 5g, 2 servos 5g). Il est vrai que je peux me passer de butée à billes et me contenter de rondelles plus perle, mais ma formation me pousse souvent à utiliser la meilleure solution mécanique. Mes problèmes principaux demeurent donc:
- la fourniture du caoutchouc
- la confection du fuseau en balsa roulé: balsa de 0,5mm? fibres longitudinales ou à 45°? procédure?
Merci encore pour ta patience.
Jean-François

PS: quel est ton club?

al17460
20/11/2009, 21h44
Fabrication du tube Kraft-balsa-kraft :
http://images.imagehotel.net/hbeuo1q2gk.jpg (http://www.imagehotel.net/?from=hbeuo1q2gk.jpg)
* Tu prends un tube PVC ou autre plastic que tu fends sur toute la longueur.
* Tu découpes une baguette dans du ctp de 10/10, tu positionnes cette baguette dans la fente que tu viens de faire et tu arases.
* Tu découpes tes morceaux de kraft et de balsa à la bonne dimension, tu ponces en biais le côté de ton rectangle de balsa qui se trouvera à l'intérieur du tube afin qu'il y ait recouvrement lorsque tu auras roulé le kraft et le balsa sur le tube.
* Tu encolles l'ensemble avec de la colle blanche diluée.
* Tu roules l'ensemble sur le tube et tu saucissonne tout. J'utilisais à l'époque du vieux caoutchouc Pirelli, mais j'ai tout mis en déchetterie lors d'un déménagement il y a 3 ans.
* Quand c'est sec, environ 24h, avec une pince, tu arraches la baguette en ctp, le tube PVC se resserre, c'est démoulé ! Il serait peut être prudent de mettre une feuille plastic à l'intérieur ?
Il ne te reste plus qu'à poncer l'extérieur du tube au niveau du recouvrement du balsa pour l'arrondir.

Il me reste deux butées à billes, une en plastic et une en laiton, tu choisis. Sur les "coupe d'hiver" que je construisais davantage pour voler (par mauvais temps) que pour gagner, je mettais une butée en téflon.

Le caoutchouc, mes copains l'achètent aux USA, j'aurais du leur demander ce soir s'ils font des commandes individuelles ou groupées (ce qui est plus vraisemblable).

Quand à moi, j'ai repris le modélisme l'an dernier en prenant une licence à Saintes (17) où je vole aussi en avion et en planeur, mais j'ai aussi pris une carte de membre à Pons, club que nous avons créé avec deux copains en 1966 ou 1967 et où je vais faire du vol de pente.
http://pagesperso-orange.fr/acsaintes/img/aero_vdp.jpg

Alain

Jef76
23/11/2009, 08h14
Merci pour ta réponse détaillée Alain,
Accepterais-tu de me vendre les 2 butées?
Qu'elle épaisseur de balsa utilises-tu pour rouler? L'imbiber de colle suffit-il pour le rendre roulable?
La longueur de l'écheveau est-elle bien 1,5 fois la distance entre l'axe d'hélice et le jonc de retenue?

Jean-François

al17460
23/11/2009, 09h44
Je n'ai rien à vendre, si tu veux une des deux butées je te la donne et garde, au cas où, l'autre.
C'est du balsa de 10/10 que je roulais. Pour les wakefields je mettais deux rectangles de balsa et trois de kraft (intérieur, entre les deux balsa et extérieur). En fonction de leur raideur, il faudra peut-être mouiller les planches de balsa.
Pour la longueur de l'écheveau, il faut qu'il soit encore tendu en fin de déroulement pour que le nez ne tombe pas et elle dépend du nombre de bruns que tu vas mettre pour une masse donnée. Avec peu de brins, tu auras un déroulement long, avec beaucoup de brins un temps de montée plus bref, une montée plus vive mais plus difficile à contrôler quand tu es en vol libre.
Alain