PDA

Afficher la version complète : Questions nouveau Quel modèle stable pour filmer



Keussef
03/04/2011, 20h50
Bonjour à tous, étant nouveau ( autant sur le forum, que sur le modélisme en général ) je débarque ici par le plus grand des hasards afin de me renseigner un peu plus sur le domaine. Je viens de passer pas mal de temps à survoler le forum qui m'a l'air fort bien garni, et fréquenter par beaucoup de passionné.

Alors pour faire simple et éviter de raconter ma vie, je suis tombé sur cette vidéo très recement :
A nice place to fly: Hexacopter in Cameroon / Africa on Vimeo (http://vimeo.com/18873955)

Et moi qui suis passionné de beaux paysages, et qui habite dans une région fort bien garni en jolis horizons ( Jurassien pure souche ), la première chose qui m'ait venu a l'esprit en aillant vu cette vidéo, c'est : " Pinaize, je veux le même !!"

Alors j'ai commencé a recherché à gauche à droite, me renseignant sur les prix, le temps qu'il faut y passer, et éventuellement l'accessibilité de telles images.

Dans la vidéo, le mec utilise un modèle à 6 hélices, pour une question de stabilité sans doute ( si vous connaissez d'autres raisons, je serai ravi que vous m'éclairez ). J'ai cru voir sur internet qu'on pouvait trouver des kits a 1700€ environ. Mais ce qui me rebute un peu, c'est que j'y connais pas grand chose moi en modelisme ( mon père était un amateur, mais il a arrêté bien avant ma naissance :) ). Et je présume qu'il faut quand même de sacré connaissance pour pouvoir non seulement assemblé, mais surtout régler une telle machine.

Pis en cherchant un peu plus, j'ai pu trouver des modèles a 4 hélices, bien moins chères, et tout monté :
Quadricoptère 650 ARF Reely sur CONRAD, Quadricoptère, Hélicoptère (http://www.conrad.fr/quadricoptere_650_arf_reely_p_50802_51709_967008_9 65364_FAS)
Est-ce que vous conseillez une machine comme celle la, pour débuter, et éventuellement, s'amuser avec une caméra fixé dessus ? Est-ce que 4 hélices suffisent pour rester stable ?

Donc je me doute bien que même avec une bécane "facile d'accès", il faut quand même du temps pour apprendre a la dompter en vole, et justement, l'été arrive, je suis près à sacrifié une bonne parti de tout le temps que j'aurai de libre pour m'initier. Après, de la a arriver a un résultat proche de la vidéo, je n'aurai pas cette prétention, ( ni le matoss nécessaire ), mais j'en demande pas tant. :)

Avez vous d'autres modèles a conseillé dans le même genre, pour débuter et qui puisse supporter le poids d'une petite caméra, voir limite, un petit APN.
Je précise que mon but n'est pas le pilotage même, mais surtout pouvoir filmer des paysages avec des prises de vue impossible a avoir avec les 2 pieds à terre. :D

En attendant, je continue mon vole sur ce forum, car j'ai déjà appris pas mal de truc. :)
Merci d'avance. :)

phmadeira
03/05/2011, 11h21
Un petit mot pour dire de suivre le sujet

Jean30
31/05/2011, 16h06
Je comprends tes attentes, j'en suis là :
http://www.modelisme.com/forum/helico-multi-rotors-ufo/159536-grand-tricopter-pour-prise-de-vue-aerienne-et-fpv.html
et la suite :
http://www.modelisme.com/forum/helico-multi-rotors-ufo/161081-tricopter-leger-50-cm-pour-prise-de-vues-aeriennes-et-fpv.html#post1743803

C'est ultra stable MAIS, il n'y a pas de retour à plat automatique, donc sans pratique ni assistance au pilotage, c'est la casse assurée. En modélisme, le plus dur pour un débutant, c'est le pilotage vu du sol, il faut s'imaginer à bord pour passer au delà des problèmes d'inversion et le pilotage multi rotors, c'est forcément 4 axes à contrôler. En First Person View (vue à bord), on ne voit pas tout l'environnement comme "en vrai" et ce n'est surement pas si facile.

6 hélices, ça permet d'assurer en cas de panne sur 1 moteur et surtout, ça marche mieux pour augmenter la charge utile, avec ce mode de sustentation, ça marche mal avec des hélices au delà de 9 pouces (à cause de la prise au vent et de l'inertie trop grande due à l'hélice), donc on multiplie les moteurs (jusqu'à 8 et pourquoi pas plus).

Il y a des modèles avec remise à plat automatique, programmation de vol sur trajectoire GPS, saisie des coordonnées du terrain de départ et retour automatique en cas de perte de portée. Là, il faut sortir le portefeuille !!

En prise de vue, la GoPro pour l'effet Fish Eye, sinon un photoscope moderne en 1280X720 et 30 im/s fait l'affaire et permet en plus de prendre des photos. j'utilise pour les photos un Canon Ixus 80 IS qui permet la fonction intervallomètre avec un logiciel spécial (CHDK). L'amortissement n'est pas facile à mettre au point mais c'est intéressant. L'objectif (38mm) n'est pas idéal, un Ixus 70 est mieux (35mm), à trouver par cher d'occasion. J'ai aussi un Canon Ixus 200 IS, 24 mm, pas mal pour les vidéos, ce qui est nouveau sur ces ultra compacts, c'est que la déformation due au grand angle est rectifiée en temps réel par calcul, après c'est une question de goût, pas d'effet de fish eye et un petit retard à la transmission du signal vidéo.

J'ai choisi le tricopter version RCExplorer V1 pour le côté composants discrets :
Tricopter Build (http://www.rcexplorer.se/projects/tricopter/tricopter.html)
Lui, c'est un pro, il fait des vidéos exceptionnelles (en 3D maintenant).

Mais, attention, il y a de toutes façons de la programmation radio, pas top pour un débutant.

Pour t"encourager, pourquoi pas démarrer avec les nouveaux petits hélicos monorotors dont j'ai oublié le nom, c'est tout léger, incassable, asservi à mort et très bon pour apprendre. Après, tu pourras voir si tu peux attaquer un quadricoptère (plus c'est grand plus c'est facile à piloter).

Sinon, un truc auquel personne ne pense, ce sont les modèles style parapente, c'est ultra simple à piloter (sans vent) et ça vole à la bonne vitesse. Il n'y a que 2 axes, monter/descendre avec les gaz et gauche/droite. Après quand tu seras devenu un champion, il y a les ailes volantes, là ça déménage, ça vole de 40 à 150 Km/H, alors il faut être réactif. Ceci dit, avec un tri ou quadricoptère, quand tu le montes à 80 ou 100 m de haut, c'est assez délicat de garder le stationnaire à cause de la visibilité.

Ne jamais se décourager, tout le monde peut le faire sauf si tu as un problème particulier de repérage dans l'espace. Pour le savoir, il suffit de se mettre un peu au simulateur (FMS gratuit) et de ne pas trop attendre pour piloter en vrai.