PDA

Afficher la version complète : future brevet ULM?



xrace
19/07/2012, 09h06
bonjour,

venant du vol à voile et désirant me promener un peu plus facilement, je compte passer l'ULM.
Mais voilà, apres contact avec une école (modeste) et un petit vol (histoire d'évluer la progression restante), on discute, et là, j'apprend que les machines ne sont pas assurées.
Il m'explique que c'est hors de prix, que les éventuels frais de réparations sont divisés en 2 entre le pilote et le club si y a un soucis.
Et que pour le reste (pilote, tiers, passager etc...) c'est l'assurance du pilote qui couvre .
Bref, ça m'a un peu refroidie et, même si je prend pas le pilotage à la légère, je me dis qu'un coup de vent peut vite arriver à l'attéro avec d'éventuelles conséquence structurelle qui pourraient bien me couter très cher.
Vous me direz, le prix de l'heure de vol doit être faible, et ben pas tant que ça je trouve (en comparaison avec un avion, ce qui est un comble quand même), donc, pour un Savanah, on tourne à 76h/h avec un pauvre petit 65ch.

J'espere que vous prendrez le temps de me répondre et voir un peu ce qui est raisonnable et ce qui ne l'est pas.

merci
François

raptor.exe
19/07/2012, 19h21
pour un Savanah, on tourne à 76h/h avec un pauvre petit 65ch.

Bonsoir François,

Pour ma part, je viens de commencer ma formation en ULM.
Je vole sur Savannah S, l'heure de vol s'élève à 90€/H avec la machine de mon Instructeur, moteur 4T Rotax 912, 100cv.. Histoire de te donner une petite idée.
Je revole dessus la semaine prochaine, je tacherai de poser les questions qui te turlutent.

Martial.

raptormasque
05/08/2012, 13h15
bonjour,

venant du vol à voile et désirant me promener un peu plus facilement, je compte passer l'ULM.
Mais voilà, apres contact avec une école (modeste) et un petit vol (histoire d'évluer la progression restante), on discute, et là, j'apprend que les machines ne sont pas assurées.
Il m'explique que c'est hors de prix, que les éventuels frais de réparations sont divisés en 2 entre le pilote et le club si y a un soucis.
Et que pour le reste (pilote, tiers, passager etc...) c'est l'assurance du pilote qui couvre .
Bref, ça m'a un peu refroidie et, même si je prend pas le pilotage à la légère, je me dis qu'un coup de vent peut vite arriver à l'attéro avec d'éventuelles conséquence structurelle qui pourraient bien me couter très cher.
Vous me direz, le prix de l'heure de vol doit être faible, et ben pas tant que ça je trouve (en comparaison avec un avion, ce qui est un comble quand même), donc, pour un Savanah, on tourne à 76h/h avec un pauvre petit 65ch.

J'espere que vous prendrez le temps de me répondre et voir un peu ce qui est raisonnable et ce qui ne l'est pas.

merci
François
Bonjour François,

Je pense que tu dois fuir rapidement cette école !
Tourne toi vers un aéroclub.
Alain

xrace
05/08/2012, 14h41
c'est ce que j'ai fait, vers celui le plus proche de chez moi...où je pratique l'aéromodélisme.
Résultat, l'appareil (un Zener 100 cv) n'est pas non plus assuré, de plus, il sert à l'école et on m'a clairement fait comprendre que la location est difficilement envisageable, la meilleure solution restant la propriété ou la copropriété.
C'est une vraie galère, ça donne l'impression que c'est magouille et compagnie cette discipline (attention, c'est un impression, pas un constat ni une affirmation).
Bon, si des personnes connaissent un club sérieux sur le secteur de Cognac je suis preneur.

raptor.exe
08/08/2012, 22h29
Plutôt surpris..

De mon côté, en ayant discuté avec mon Instructeur durant le vol, je lui ai posé la question concernant l'assurance..

*Assurer l'avion, ce qui permet au pilote d'être assuré avec sa machine mais ne couvre pas le passager.
*Assurance du Pilote et non de l'avion, mais qui couvre tout de même le passager.

Si j'ai bien tout compris.. :|