PDA

Afficher la version complète : Fourreau fibre



techno64
14/11/2017, 21h03
Bonjour,

Ayant besoin de fourreaux d'aile pour quelques constructions en cours, je vous propose la méthode que j'utilise après avoir fait quelques photos prises ce soir.
Contrairement à d'autres méthodes décrites, pas besoin de cire de bougie, fil alimentaire ou autre.

Liste des éléments nécessaires :
- sac poubelle
- stub acier ou jonc prévu pour la clé d'aile
- chaussette fibre de verre
- résine époxy fluide (pas de résine époxy rapide !)

La clé est protégée par du film de sac poubelle d'environ 30µm d'épaisseur, il permet et facilite le démoulage à la fin.
Il permet d'obtenir un fourreau avec juste ce qu'il faut comme jeu fonctionnel.

Préparation de la clé :
Supprimer les éventuels adhésifs et bien la nettoyer. (papier-verre fin, paille de fer fine...)
Cirer la clé pour faciliter le démoulage, au cas où.

Découper une bande de sac poubelle d'environ 3cm
Fixer la bande sur une extrémité avec un morceau de scotch, avec un angle de 45°
126711

Enrouler la bande de sac poubelle sur la totalité de la clé, sans faire de plis et en maintenant une tension suffisante.

126712

Fixer les deux extrémités avec du scotch
126713

Passer un coup de cire sur le sac poubelle.

Insérer la chaussette fibre sur la clé
126714

Faire une ligature sur une extrémité (partie fixe)
126715

Morceau de scotch permettant de garder les brins de fibre ensemble sur la partie "mobile" servant à tendre la chaussette.
126716

Mise en résine
Pour cette clé de 10mm et longue de 50cm, environ 10g de résine sont préparés.

La résine est appliquée sur la fibre, le but est d'assurer une bonne imprégnation.
Le film plastique noir ressort par transparence lorsque c'est bon.

126717126718 126719

Essorage du surplus de résine en tirant la chaussette à l'opposé de la partie fixe, de haut en bas en appui sur le plan de travail. Un petit coup d'essuie-tout à la fin.
126720

Bien tirer sur la chaussette et laisser reposer la clé sur les supports.

126721

La suite demain pour le démoulage. :cheer:

philaero2
14/11/2017, 22h08
La méthode est connue mais comme les vaccins, un rappel est toujours nécessaire.
Merci pour ce retour d'expérience. Ça manque en ce moment sur le forum.
Phil.

supercross8
15/11/2017, 10h05
Sympa ce post, c'est justement la question que je me posais pour fabriquer des ailes, nikel, va falloir j'achète des chaussettes , topmodel je pense , vais regarder et hop plus qu'à m'y mettre!

techno64
15/11/2017, 14h35
J'utilise de la chaussette R&G (https://shop1.r-g.de/en/art/201100), c'est bon pour des clés à partir d'un diamètre de 10mm, en dessous avec du 8mm faut sacrément tirer sur la chaussette et ce sera moins facile.

Il semble que Topmodel n'ait plus cet article de dispo, on le trouve chez FlashRC (https://www.flashrc.com/rg/16776-chaussette_fibre_verre_20_mm_5m.html) par contre.

techno64
15/11/2017, 16h38
Suite avec le démoulage.

Découpe des extrémités, on enlève les morceaux de scotch sur la clé.

126748 126749 126750

En forçant la clé doit coulisser dans le fourreau

126751

Ensuite il faut enlever le film qui est resté à l'intérieur du fourreau, généralement en tirant sur une extrémité puis en repoussant à rebrousse poil avec un tube à l'intérieur ça marche bien.
C'est sans compter sur M Murphy qui passe par là, il reste des morceaux collés à l'intérieur du fourreau... et pas au bord bien sûr.

Donc plan B avec la confection d'un petit outil pour finir de nettoyer l'intérieur avec un morceau de papier-verre gros grain fixé à l'extrémité d'un tube.

126752

Le but n'est pas de poncer l'intérieur du fourreau mais "d'accrocher" le restant de film poubelle pour le décoller proprement.
Une rotation et on pousse délicatement, sans arracher le film.

126753 126754

126755

Et de deux... :orange:

Kerauzen
01/12/2018, 18h36
Bonjour à tous,
Je viens sur ce forum, car je dois construire une pièce en carbone sur mandrin perdu extractible.
1- Mon mandrin serait ?? un tube pvc rond, dont les 2 extrémités seraient aplaties pour former une section elliptique
2-Avec sa section elliptique aux extrémités impossible de sortir le tube pvc sans le détruire ou détruire la pièce moulée par dessus
c'est pourquoi, je me demande si un fil prévu pour la découpe de polystyrène expansé pourrait être préalablement disposé dans une petite gorge de 0.2 mm de profondeur et après stratification, on brancghe, le pvc est découpé par le fil chaud et on peut sortir ce "mandrin " pvc .
Concernant les dimensions, il s'agit d'une grosse clé d'aile de 5.70m de longueur et de 90 mm de diamètre, le tube pvc gris type évacuation aura une épaisseur de 4.3mm.
En gros ma question est la suivante:
Puis je raisonnablement espérer découper par la chaleur ce tube pvc de 4.3 mm d'epaisseur sur une longueur de 5.7 mettre, juste en branchant le courant.
Y a t il un calcul de voltage /ampérage en fonction de la longueur de la découpe ?
Tout commentaire sera le bienvenu, et je vous remercie d'avance.

Bien cordialement à tous

Erwan

Je précise qu'il s'agit d'un longeron pour une aile, mais je ne peux pas dévoiler le type d'appareil.

Yanne
01/12/2018, 19h48
Bonjour à tous,
Je viens sur ce forum, car je dois construire une pièce en carbone sur mandrin perdu extractible.
1- Mon mandrin serait ?? un tube pvc rond, dont les 2 extrémités seraient aplaties pour former une section elliptique
2-Avec sa section elliptique aux extrémités impossible de sortir le tube pvc sans le détruire ou détruire la pièce moulée par dessus
c'est pourquoi, je me demande si un fil prévu pour la découpe de polystyrène expansé pourrait être préalablement disposé dans une petite gorge de 0.2 mm de profondeur et après stratification, on brancghe, le pvc est découpé par le fil chaud et on peut sortir ce "mandrin " pvc .
Concernant les dimensions, il s'agit d'une grosse clé d'aile de 5.70m de longueur et de 90 mm de diamètre, le tube pvc gris type évacuation aura une épaisseur de 4.3mm.
En gros ma question est la suivante:
Puis je raisonnablement espérer découper par la chaleur ce tube pvc de 4.3 mm d'epaisseur sur une longueur de 5.7 mettre, juste en branchant le courant.
Y a t il un calcul de voltage /ampérage en fonction de la longueur de la découpe ?
Tout commentaire sera le bienvenu, et je vous remercie d'avance.

Bien cordialement à tous

Erwan

Je précise qu'il s'agit d'un longeron pour une aile, mais je ne peux pas dévoiler le type d'appareil.

Bonsoir Erwan,
Je fabrique artisanalement sur mesure des pièces en carbone pour des voiliers,il m'arrive de fabriquer des tubes carbone de trois a à quatre mètre de longeur et de diamètre entre 90 a 130 millimètres....

J'utilise du tube PVC gris d'evacuation de bonne qualite,c' imperatif,pas du brico machin ou similaire car ils ne sont pas rond ni de diamètre et forme égale sur plusieurs mètre de long,....:whistle:

Apres j'enfile le tube sur une âme rigide style tube metallique carré pour la rigidité puis je le pose sur les deux extremites pour pour pouvoir le faire tourner sur lui même .
(Ne pas oublier que sur plusieurs mètre rien que le poid du tube provoque une flexion naturelle.)

Je passe de la cire de démoulage en plusieurs fois sur le tube puis j'enroule mon tissu carbone sur le tube tout en appliquant la résine époxy pour bien imbiber le tissu, ne pas oublier de laisser une dizaine de centimètres du tube gris sans tissus pour pouvoir le démouler une fois polymériser.

C' la que cela se corse,une fois le tout bien sec,je percé le tube gris en travers puis je l' attache a un point fixe et solide a l'aide d'un cordage.
De l'autre bout,je perce le tube en carbone de la même manière puis je l' attache au crochet de remorquage de mon berlingo et je tire ........ normalement,ça sort sans trop de difficulté ,le tube carbone glisse sur le tube en pvc et tu te retrouve avec un beau tube en carbone bien raide, léger et sonnant comme du verre.....

Dit toi bien par contre,a c' dimensions ,la fabrication a la pièce de ce genre de tube réclame beaucoup de rigueur et de mise en œuvre précise pour sortir une pièce bien rectiligne, l'état de surface passe en second plan puisque rattrapable en enduit puis ponçage.
Perso,J'oublierai l'idée de couper le tube au fils chaud,tu aurais le même problème une fois le tube couper. ''' comment le sortir '''
Puis le carbone conduit très bien l'électricité donc c'est tout le tube qui se mettrai a chauffer .....enfin,si le transfo suis niveau emperage :grief:
Cela reste réalisable en amateur averti sans aucun problème, c' cela la magie des composite.

A++
Yan

Kerauzen
01/12/2018, 20h09
Merci Yanne,
Utilises tu le sous-vide ?
Les passes tu au four tes tubes carbones?
Si oui, Pendant ou après la polymérisation ?
Ci-joint le genre de tube que je souhaites utiliser, bon diamètre, longueur 6 mètres disponible et prix raisonnable.
http://www.technic-online.fr/fr-FR/plombier/canalisation-pvc-pression/-90/

Je vais devoir me poser des questions sur les coef de dilatation de ce genre de pvc.

Tu dois fabriquer des bômes et des tangons, j'imagine.

Bien Cordialement

Yanne
02/12/2018, 11h00
Bonjour Erwan,


Merci Yanne,
Utilises tu le sous-vide ?
Les passes tu au four tes tubes carbones?
Si oui, Pendant ou après la polymérisation ?
Ci-joint le genre de tube que je souhaites utiliser, bon diamètre, longueur 6 mètres disponible et prix raisonnable.
http://www.technic-online.fr/fr-FR/plombier/canalisation-pvc-pression/-90/

Je vais devoir me poser des questions sur les coef de dilatation de ce genre de pvc.

Tu dois fabriquer des bômes et des tangons, j'imagine.

Bien Cordialement

J'utilise la mise sous vide pour certaine pièce,pas pour mes tubes car je les fabrique pour des bouts dehors rétractable et je peut me permettre un bon échantillonnage sans trop de contrainte de poids.autrement,un vieux compresseur de frigo va très bien pour une mise au vide occasionnel.pour une seule fois ,louer est la meilleure solution

Pas de four non plus,difficile pour des pièce de cette taille ,je ne suis pas équiper ,mon activité étant la réparation transformation équipement de voilier,les pièce sur mesure de ce style j'en fais de temps en temps pour certain client qui peuvent ce le permettre financierement . Pour des pièces plus petites, facile d'improviser un four avec quelques spot dans une armoire ou grande boîte en carton.

138110138111

Pour ton tube,la seule question que je me poserai ,c' la raideur et l'alignement de la pièce sur six mètre !!!! Déjà je galère par moment sur trois mètre ,la flexions étant déjà importante.
Bonne reflexion:dejection:

A++
Yan

Kerauzen
02/12/2018, 11h44
Merci Yanne,
Effectivement, l'alignement nécessitera un gros travail, Pour éliminer la flexion due au poids, il me semble que je vais être obligé d'utiliser des "rouleaux" pour avoir 1, 2 ou 3 soutiens intermédiaires. 6 mètres c'est long.
J’espère pouvoir faire du sous vide pour le ratio fibre/résine et une post-cuisson pour les qualités mécaniques.
Je pense que c'est une bonne chose de chauffer un peu avant et pendant la polymérisation, la résine est plus liquide et "mouille" mieux la fibre.
N'ayant aucune contrainte de finition, je me moque de l'aspect, ce qui simplifie un peu les choses.
C'est donc une sorte de longeron qui doit transmettre de la torsion en plus des efforts classiques en compression et flexion.

Pour l'échantillonnage, je pense mettre:
2 x 5% à 90° pour tenir la fibre. (intérieur + extérieur)
8 x 5% à 45° pour la torsion ( 4 extérieur et 4 intérieur)
1 x 50% à 0° pour la flexion et la compression. (au milieu)

Je pense arriver à un poids de 5.4kg, ce qui est énorme comparé à ce qui peut se faire en enroulement filamentaire professionnel sur mandrin alu + autoclave: par exemple, en 2007, avec les fibres et résine de l'époque, un atelier composite à fabriqué un tube répondant à ces caractéristiques, il mesurait + de 6 mètres et son poids < 3.9 kg.

Je m'accroche à l'idée du sous-vide et de la cuisson, car j'ai lu quelque part, que les écarts de caractéristiques mécaniques sont inférieures à 5% entre du hi-tec autoclave et du sous-vide + cuisson à 120°.
Avec le PVC, je me contenterai, d'une cuisson à plus basse température et d'une post-cuisson à 120° si ça améliore le résultat, mais je n'ai pas encore étudié ce point.

Il me reste à calculer correctement l'échantillonnage, avec le bon freeware.

A+ et Bon Dimanche

Erwan

techno64
02/12/2018, 12h06
Je précise qu'il s'agit d'un longeron pour une aile, mais je ne peux pas dévoiler le type d'appareil.
On est encore sur de l'aéromodélisme à ce niveau ?
Parce-qu'avec 5.4Kg juste pour le longeron de l'aile c'est du lourd :)

Kerauzen
02/12/2018, 18h42
Il est vrai que c'est plutôt pour tester un concept de "Morphing Wing" et 5.7m c'st une seule aile

C'est du modèle pas-réduit en quelque sorte

schwalbe 1
02/12/2018, 19h09
hello , pour éviter la flexion de ce "tube" , je le laisserai finir de polymériser vertical et suspendu une fois la résine prise ; l'étuvage est indispensable pour avoir une polymérisation complète , de plus on m'a toujours dit que si étuvage à 50° = stabilité dimensionnelle à 30° , étuvage à 70° = stabilité à 50° , etc.………..

techno64
02/12/2018, 19h21
A plus forte raison, pour tester un concept "complexe" il faudrait peut-être réduire la voilure... qui plus est pour réduire les coûts.
Cela reste du RC ou il y a quelqu'un qui va monter dedans ? :cheer:

Yanne
02/12/2018, 19h26
Re a tous,
Je repasse vite fait car ça me titille cette histoire .....cette après midi en mettant les extérieurs de la maison en phase hivers,je me suis dit que le nœud serait de faire deux demi tube dans des gouttières ,ce qui permettrait d'avoir les deux pièce bien rectiligne ,un démoulage plus aisé et une gestion de la stratification plus simple....

Une piste a explorer..

A++
Yan

Kerauzen
08/12/2018, 14h23
Un dessin vaut mieux que mille mots, dit un proverbe chinois.

Voici un lien pour répondre aux différents questions:

https://www.youtube.com/watch?v=7sq3q2MiDkw

Bon WE à tous

Yanne
08/12/2018, 16h49
Un dessin vaut mieux que mille mots, dit un proverbe chinois.

Voici un lien pour répondre aux différents questions:

tps://www.youtube.com/watch?v=7sq3q2MiDkw

Bon WE à tous


Bonjour,
Fonctionnent pas le liens........ouiiiiinnnnnnnn!!!!!!!!!!!
A++
Yan

Acetronics2
08/12/2018, 17h00
as-tu essayé de rajouter " ht " en tète du lien ???? :victorious:

( j'ai corrigé ! )

Alain

Yanne
08/12/2018, 17h47
as-tu essayé de rajouter " ht " en tète du lien ???? :victorious:

( j'ai corrigé ! )

Alain

Bonsoir,
Merci,j'avais pas vu......:frown-new:
A++
Yan

Yanne
08/12/2018, 17h53
Bonsoir kerauzen,


Un dessin vaut mieux que mille mots, dit un proverbe chinois.

Voici un lien pour répondre aux différents questions:

https://www.youtube.com/watch?v=7sq3q2MiDkw

Bon WE à tous

Arrfff!!!!!,tu veut faire dans l'aile rigide....:applouse: mais la,la prise de tête n'est pas fini....:dejection:
Tiens nous au courant quand meme,ça m'intéresse,parce que même en deux mètre d'envergure,ç' réalisable facile ,ça m'a mis le germe en tête,bonjour la légèrete et la raideur d'une aile conçu dans ce style.....
A++
Yan

Kerauzen
09/12/2018, 14h16
Pas une aile 2 elements comme celle qui apparaît sur la video

Le proprio de l'aile (Ben Hall) était le patron de Hall-Sparcraft présent en Hollande et Australie en plus de son siège sur la côte Est. Ce monsieur ne fait pas parti du 1% mais plutôt du 0.1%.

En 2007 en enroulement filamentaire sur mandrin alu + autoclave, le tube principal de son aile faisait environ 90 mm diam interieur à la base et au dessus de 6 m, il avait environ 56 mm diam interieur

Ce tube fait 7 mètres de long et le capelage est à environ 6.10 m de hauteur. la partie supérieur de l'aile est emmanché sur les derniers 90 cm, comme une clé d'aile de planeur R/C.

Ce tube de 7 m réalisé avec les technologie de 2007 pèse 4.1kg.

Mon ambition est d'atteindre un poids inférieur à 5kg avec du T700 et une longueur de 5.7

Mais mon projet d'aile n'a rien à voir avec le sien ou tout est rigide et articulé
Dans mon cas, à part le tube, tout est plutôt souple, il s'agit d'une "Morphoing Wing" plus que d'un dispositif Hypersustantateur adapté aux faibles Reynolds de nos vents apparents.

La jauge des nouveaux dériveurs ou catamarans à hydrofoils permet en général ce type d'innovation.

Il existe des centaines de brevets sur des dispositifs de cambrure variable, beaucoup déjà dans le domaine public.

Le dispositif que je souhaite utiliser, serait parfait pour une aile volante de type HORTEN.
Il permettrait non seulement de remplacer les ailerons articulés et de supprimer les trainées parasites associés,
Mais surtout il permettrait de modifier de manière significative la distribution de pressions (-Cp) le long de l'envergure pour adapter le profil au meilleur Cz / Cx (3D)

2 tubes 100% carbone venant de mât de planche cassé (en général la partie supérieure reste intacte)
et pèse entre 500 g et 780 g pour des longueurs de 2 m à 2.60 m.

Cela ferait des longerons parfaits pour une aile volante de 4 m d'envergure.

Et donc on aurait un dr^ne de reconnaissance à faible signature radar (uniquement le métal des batteries Lio)

Mais il est préférable d'essayer ces nouveaux con cepts sur des bateaux, on tombe de moins haut.

Bon WE

techno64
09/12/2018, 14h55
2 tubes 100% carbone venant de mât de planche cassé (en général la partie supérieure reste intacte)
et pèse entre 500 g et 780 g pour des longueurs de 2 m à 2.60 m.

Cela ferait des longerons parfaits pour une aile volante de 4 m d'envergure.


ça fait quel diamètre un mât de planche à voile ?
ça doit pas être très bon pour l'épaisseur relative du profil...

Kerauzen
09/12/2018, 22h37
Entre 48 mm a la base et 28 mm au sommet.
C'est assez fin ça ne pose pas de problème , le tube principal fait 90 mm de diamètre pour une corde moyenne d'environ 1800 mm
Un profil de 6.5% d'épaisseur relative est parfait pour le job

Kerauzen
09/12/2018, 22h40
L aile à 2 éléments que l'on voit sur la video est composée d'un profil avant en NACA 18% et le profil arrière en NACA12%