PDA

Afficher la version complète : Entoiler une aile coffrée à la fibre



techno64
11/12/2017, 23h43
Bonsoir,

Après avoir vu la réalisation des fourreaux, l'entoilage des ailes à la fibre 50g.
L'aile a été coffrée avec du samba sur un noyau polystyrène + longerons autour de la clé d'aile, cravates fibre, les ailerons rigidifiés avec un tissu 80g à 45° et tissu d'arrachage pour l'articulation.
C'est une petite aile de 1.6m, prévue avec un fuselage central et motorisée.

Préparation des ailes
Les ailes sont recouvertes d'enduit nitro, avec les coffrages qui avaient été peints avant coffrage et la résine/fibre à l'intérieur aucun risque d'attaquer le polystyrène.

127541 127542
Un petit ponçage au papier de verre grain 400 et on passe à la suite.

Entoilage à la fibre
On commence par l'extrados en ayant au préalable enlevé tout résidu de ponçage avec un chiffon microfibre, le tissu 50g est déposé sur l'aile.
Manipuler le tissu avec précaution, un pinceau souple permet de tendre le tissu et mettre en évidence un éventuel petit copeau qui se serait intercalé entre l'aile et le tissu. (il est encore temps de l'enlever !)
127543

A l'aide d'un coupon de tissu et de l'acétone, le tissu est collé / marouflé sur l'extrados.
L'enduit nitro remonte et colle le tissu, imbiber régulièrement le coupon de tissu.
127545

Une marge d'environ 1cm de tissu est gardée coté BA puis collée coté intrados.
127546 127547

Les petits fils de la trame sont poncés, à ce stade le tissu est déjà durci par l'enduit nitro.
Bien enlever les résidus qui peuvent trainer sur l'intrados.
127548

Entoilage de l'intrados, même méthode avec le coupon de tissu et l'acétone.
127549

La partie du tissu d'intrados dépasse largement du BA, elle sera poncée/découpée à la fin une fois l'aile terminée avec la résine.
127550

Les deux ailes marouflées, le tissu est détouré pour garder moins de 1cm de marge à l'emplanture, saumon et bord de fuite.
127552

Mise en résine
Préparation d'environ 22g de résine pour chaque aile, soit 35dm² de surface intrados + extrados.

127553

Passage de la résine au rouleau mousse, on commence par l'intrados en veillant de bien "mouiller" le recouvrement du tissu extrados/intrados.
127554

Bien tirer la résine et égaliser à la lumière rasante pour visualiser les endroits un peu trop "mouillés".
127555

Même opération avec l'extrados
127556 127557

Si le tissu a été correctement marouflé, pas de surprise.

Au final l'aile est maintenue par la clé d'aile, verticalement. Un dernier coup de rouleau sans ajouter de résine pour que la jonction des deux tissus soit parfaite.
127558

Faire la même chose avec l'autre demi-aile, reste plus qu'à attendre 24h le temps que la résine polymérise...

Découpe de l’excédent de fibre

Pour découper la fibre sur les angles vifs (BF, emplanture et saumon) il suffit de poncer à 45° avec un papier de verre grain 400, la fibre se découpe exactement à l'endroit voulu.
127597 127598 127600

Sur BA arrondi, il est plus facile d'utiliser une lame de cutter suivi d'un petit coup de ponçage.
127601 127602

A ce stade l'aile est déjà présentable et si une finition "bois" est souhaitée, un ponçage suivi d'une couche de vernis fera l'affaire.
L'état de surface est déjà tout à fait correct.
127604 127606

Premier voile de peinture

Après un ponçage léger préalable au grain 400 pour mettre en évidence les éventuels défauts, mise en peinture avec un premier voile.
Ça se présente bien :)

128072 128073 128075

philaero2
12/12/2017, 09h19
Bravo. Je m'abonne pour la suite.

fox02100
12/12/2017, 18h20
Ouaip j’attends la suite aussi :)

Tu vas peindre ?

Si oui, comment vas tu boucher les trous de la trame du tissus ?


Perso, je mets 2 couches de 50gr et essaie d’en poncer une

techno64
12/12/2017, 19h05
C'est prévu de peindre.
Je vois pas trop l'intérêt de mettre deux couches de 50g ni comment tu peux savoir quelle couche tu ponces.

La suite c'est un ponçage léger puis peinture, re-ponçage léger, etc... jusqu'à obtenir la finition désirée.
La trame apparait et dans ce cas on fait bien la différence entre la fibre et la peinture.

Les ailes pèguent un peu encore ce soir, passage dans l'étuve...

fox02100
12/12/2017, 19h19
C'est prévu de peindre.
Je vois pas trop l'intérêt de mettre deux couches de 50g ni comment tu peux savoir quelle couche tu ponces.

La suite c'est un ponçage léger puis peinture, re-ponçage léger, etc... jusqu'à obtenir la finition désirée.
La trame apparait et dans ce cas on fait bien la différence entre la fibre et la peinture.

Les ailes pèguent un peu encore ce soir, passage dans l'étuve...

tu sais quelle couche tu ponces si tu fais des traits au feutre sur le tissus du dessus avant de le poser

je trouve la phase peinture / poncage / peinture / poncage trop laborieuse et au final, j’attaquais toujours sans le vouloir le tissus

techno64
12/12/2017, 23h09
Ajout de la partie "Découpe de l’excédent de fibre" dans le 1er post

wilfrid 22
06/01/2018, 12h24
Salut,
Impossible de peindre sur la fibre poncée ( et donc apparente) .
C'est tjrs le même problème pour la finition d'un entoilage fibre sans trop plomber le devis de poids.
Le mieux pour moi est l'apprêt garnissant de carrossier , mais si qlq'un a une meilleure et plus légère solution, ( a part le sous vide bien sûr ) je suis preneur.
A+

spitpt
06/01/2018, 16h07
Perso, j'appliquais la fibre avec du vernis marin car plus simple à utiliser que la résine. Une fois sec je ponçais légèrement et j'appliquais une nouvelle couche de vernis marin mais cette fois-ci mélangé avec du talc. Plus léger, et surtout plus facile à poncer. Je renouvellais l'opération jusqu'à être satisfait du résultat pour la mise en peinture (gènèralement 2 applications de vernis).

didi73
16/04/2018, 07h22
Bonjour Techno
Quel est l’avantage de ta méthode de collage à l’acétone par rapport au collage à l’enduit ? Est-ce que ça permet d’avoir plus de résine dans la fdv ? Merci


Envoyé de mon iPhone en utilisant Modelisme

techno64
17/04/2018, 20h51
L'acétone permet de faire remonter l'enduit pour coller la fibre et pouvoir passer la résine par la suite, sans que les tissus ne bougent.