PDA

Afficher la version complète : Témoignage WINGDRAGON



davidou
25/11/2005, 00h24
Pour rendre service à ceux qui comme moi récemment ont hésité avant d'acheter un modèle de base (bidget entre 100 et 200 €), un rapide témoignage sur un achat avion de début : le art-tech wingdragon.

Avant celà, j'avais acheté un hélico dragonfly 4, mais avec des pbs de TX cramé (posts dans la catégorie hélicos mais pas encore résolu), je me suis décisdé à me consoler avec des ailes fixes, surtout que c'était plus mes premiers amours (licence de pilote privé quand j'étais + jeune).

=> j'ai acheté le wingdragon sur France-modélisme.com, car sur Ebay on ne trouve que le modèle Sportser 3 axes, et je voulais m'essayer à un 2 axes avant, et puis à 115 € hors port, ça me paraissait pas mal. Livraison éclair (3 jours!)

Le montage est simple, mais les petits bitoniaux qui relient la tringlerie aux empennages sont heureusement livrés en redondance (3 de rab) car avec mes gros doigts et mon envie d'essayer les 3 positions de fixations, j'en ai cassé deux. Ceci dit, après avoir cassé le 3eme plu stard, ça se bricole sans problème.
Bref, après un peu de simu (modèle de vol livré pas du tout réactif ; par contre installation FMS + télécommande sur PC sans souci), 1er vol en Normandie sans casse, et premeir looping après 1 minute de vol environ. Dans le lot, un minicrash, mais
- c'est du très costaud
- ça se comporte très bien à base vitesse et avec du vent (ça aide même si y'en a un peu pour un atterro au ralenti)
- par contre la dérive paraissait peu réactive....mais y'avait une raison =>cf./ après

2eme vol : 25 km/h de vent sur le plateau de Saclay (étant parisien, pas facile de voler boulevard Exelmans), mais comme ça me démangeait, j'ai qd même volé. Après un vol pénible (pas drole : trop de vent, mais le bestiaud résiste bien), atterro moyen mais pas de casse. Après une envie de revoler, le décollage à la main a été fatal, et je casse la pièce en bois qui relie les 2 ailes...réparation avec scie et cutter, finalement, mon wingdragon est réparé...et je me rends compte que je n'ai pas découpé les autocollants qui décorent largement la dérive et la gouverne de profondeur....erreur stupide de gros niais, qui explique la molesse des gouvernes au 1er vol et le peu de marge de manoeuvre sous fort vent. Après un coup de scalper sur les autocollants le long des lignes de braquage de gouvernes...je découvre que les gouvernes se braquent d'au moins le double de ce qui sa passait avec les autocollants....je me demande encore comment le 1er vol s'est bien passé;...

Bref, 3 eme et 4eme vols cette semaine face au mont-blanc, quasi sans-vent....que du bonheur, cette fois ça réagit nickel, même sans ailerons, et les atterrissages ont été impeccables, sans dégat. Et pourtant, lors de mon dernier vol, la reprise des commandes au lancer-main a fait toucher la gouverne de direction par terre et décaler de 25° au moins la corde de ladite gouverne p/r à la corde des ailes....sans conséquence, les loopings et "pseudo-tonneaux" (simili tonneaux sans ailerons), et les vols dos sont passés sans problèmes.

Bref, je suis conquis par rapport :
- à la solidité et à la stabilité de l'engin
- la tenue au vent est intéressante, surtout que je n'ai pas encore essayé le force 2-3 avec les gouvernes à plein braquage (2eme vol avec stickers....)
- la maniabilité alors qu'il manque un axe, surtout qu'un avion est censé faire du bank-to-turn et que pour le bank...y'a qu'une dérive. Ceci dit, on prend vite le coup, avec du dérapage et du manche à cabrer, l'avion prend du roulis induit ce qui permet de passer des virages serrés comme s'il y a avait des ailerons.

Les moins :
- la batterie tient environ 6 minutes avec le moteur plein badin les 3/4 du temps, ce qui me laisse envisager l'achat d'une 2eme bientôt (j'ai vu un site web où il est dit qu'on peut mettre Lipo + bruishless, mais les lipo étant + légères, il faut relester l'avion ce qui est qd même un comble) ; je n'ai pas d'autre expériences d'avion, mais ça parait court
- la fixation des élastiques est un peu acrobatique, et quand on crashe fort, ça saute et endommage un peu le polystyrène à l'emplanture des ailes (ça se répare avec de la mousse BTP de chez Casto à 3 € qu'on peut poncer ensuite à sa guise)
- dommage que les gouvernes de diorection ne se démontent pas, du coup ca reste encombrant, et la boite de transport que je me suis bricolée est imposante... ma femme risque de mettre un veto sur l'emport de la bête lors des prochaines vacances...mais peut-être est-ce le lot commun de tout avion RC ???

Conclusion : vu le prix, un excellent choix pour se faire plaisir sans se ruiner.

J'en suis même à me demander si le prochain (bien sûr, une fois qu'on mord...) ne sera pas un wingdragon sportser, avec moteur + costaud et 3 axes...

ludo2k
25/11/2005, 10h52
Je rejoins ta conquisation ;)

J'ai ce modèle et après quelques vols on se dit : mince j'aurais du prendre le 3 axes, j'aurais eu des ailerons, j'aurais pu m'amuser un peu plus et apprendre plus.
Surtout que c'est juste 20e plus cher ou par là.

laflaf3d
16/08/2007, 15h16
Ouais, vivent ces modèle en plastoc incassable!

J'ai aussi réussi à débuter grâce à ce modèle, fini les contraintes dû au moniteur de l'école du coin introuvable... Tout seul sur un champ bien dégagé et basta.
Maintenant je passe tranquillement la voltige de base accessible avec un 2 axes, je fais de beaux attéro, de beau radada (rase motte) etc.

J'ai équipé mon modèle en lipo+bruhless: une vrai balle, un truc de dingue:
- une autonomie de folie
- une patate de type "mami découvre le tabasco"

Ce modèle résiste aux crash habituels du débutant, seul le train d'atterissage casse pour un rien alors on fini vite par se poser sur le ventre.

Le décrochage est sain, il fait une abatté puis retrouve son assiette dès qu'il a sa vitesse.

Malgré le coté "économique" de l'ensemble, le modèle reste précis il m'a été ainsi possible de le posé dans la main.

Ce type d'appareil est à mettre entre toutes les mains des débutants pour chopper les bases.

BinbinDesbois
16/08/2007, 15h37
Il y a un sujet assez complet pour sur le WD4 qui est équivalent au sporster
http://forum.modelisme.com/t103394-recherche-possesseurs-wing-dragon-4.html


En effet ce sont de bons avions pour débuter seul, solide et pas chers. Le miens m'a bien donné autour de 60/70 vols avant que je m'en lasse.

Bizarre que tu n'aies pas pris le 3 axes, j'ai acheté le miens chez France-modelisme aussi pour 120 fdp inclus

Depuis j'ai démonter le brushless que j'avais rajouté ainsi que la partie radio et je suis en train de passer au Corsair GWS.

Bon vols avec ton WD !

kanda
03/10/2007, 20h21
Bonjour,

Vous auriez des liens sur les elements que vous avez ajouter pour passer le wingdragon en brushless+Lipo ?

Merci d'avance

techneo
04/10/2007, 09h26
Salut, comme le disais binbin , y'a pas mal d'info dans ce post
http://forum.modelisme.com/viewtopic.php?id=103394&p=25
... on a mis les liens vers le pièces que l'on a acheté pour le WD ...
et sur ce site en anglais ... avec enormément d'info
http://www.wattflyer.com/forums/showthread.php?t=22731

kanda
04/10/2007, 10h54
oui j'ai lu les 29 pages passionantes de ce sujet ;-)
Merci encore.

BinbinDesbois
04/10/2007, 11h55
En gros on a tous pris un moteur cloche BM2408-21 + Controleur brushless 20A sur Ebay, ça se trouve autour de 20/30€ FDP inclus.
Pour la lippo c'est du 3S, et pour la capacité je pense qu'autour de 1500/2000 ca doit être pas mal car le poid du 1200 que j'ai mis était insuffisant pour équilibrer l'avion ( le moteur BL étant beaucoup plus léger que le brushed ).

kanda
04/10/2007, 13h16
J'ai une Lipo 1100 qui me sert pas ca pourrait etre bon...Enfin on verra, d'autant que c'est un WinGDragon II que je vais recevoir dans un premier temps, on verra enssuite !

Alors ton cessna ca donne quoi Binbin ? Je pense faire voler mon art tech cessna 182 ce week end. Bel engin !

BinbinDesbois
04/10/2007, 13h41
Le Cessna est réparé côté carlingue, par contre le moteur et l'esc étaient morts donc je suis en train de monter un moteur BL dessus ce qui n'est pas si simple, en plus si on ajoute de belles boulettes de ma part : http://forum.modelisme.com/t119161-aimants-couverts-de-poussieres-metallique.html

Sinon c'est un avion assez sympathique mais assez dur à piloter je trouve, en tout cas par rapport au WD.

kanda
04/10/2007, 16h18
Visiblement on a autant de probléme pour mettre nos cessna en ordre de marche ^^
J'ai commandé d'abords la version lipo, un modéle Skyartec. Au bout de 10-20 secondes d'essai moteur, il a commencé a fumer. Bilan : ESC mort, cramé et un truc (soudure ?) c'etait detaché (du moteur ou de l'esc) et au contact du polystyréne a provoqué cette fumée. A noter que je pouvais tjrs controler les servos mais nivo moteur rien. J'ai acheté le même ESC, tout rebranché, il a eclaté aussi...Du coup je soupconnes la batterie ou le moteur...J'ai pu en paralléle me procurer un cessna art-tech (qui ressemble extrémement au skyartec),lui a base de nimh et là pas de soucis (mais bon pas voulu le faire tourner trop longtemps, fini par flipper :-p ), je le testerais ce week end. Chose etrange sur le Skyartec Lipo, l'ESC et de 20A et sur l'autre 30A ou 50A (je sais plus faut que je regarde mais c'est l'un des deux).

Il est de quelle marque ton cessna ?

BinbinDesbois
04/10/2007, 16h32
Art-Tech