Voir le flux RSS

Nicole

Comment commencer le racing drone pour un débutant

Noter ce billet

Le racing drone, qui est considéré comme la F1, est contrôlé par la vue à la première personne. Pendant le vol de haute vitesse, le drone doit passer les arches, tourner à haute vitesse, etc. Il faut presque le contrôler à tous azimuts. Donc, le contrôle du racing drone n’est pas comme celui du drone DJI. Pour un débutant, comment piloter un racing drone est une chose très importante.

D’abord, la sécurité est la première chose à la quelle on doit faire attention. La vitesse de vol du racing drone est vraiment rapide, juste comme celle de voiture. Si le drone est tombé et blesse la personne, c’est un grand problème. Donc, quand on pilote le racing drone, il faut choisir un endroit où il y a peu de personne.

Quant au terrain de vol, il vaut mieux d’avoir une surface de 10000m2, c’est à dire 100m*100m. Si c’est possible, il peut choisir le terrain par Google Earth, un endroit vaste avec le gazon et peu d’interférence est idéal pour le racing drone. Dès que vous avez bien connu comment piloter le racing drone, vous pouvez mettre des arches sur le terrain pour essayer de passer ces arches. Après, vous désignez la ligne de vol pour augmenter la difficulté.

Un racing drone est aussi un drone FPV qui vous donne expérience de vol en immersion. Donc, une affichage FPV est importante pour un débutant. La vue à la première personne peut aussi bien présenter la situation devant le drone. Et le meilleur choix de l’affichage est les lunettes VR HD. Sinon, il faut au moins avoir un écran de 7 pouces. De tout façon, une affichage des images en temps réel est obligatoire.

Et pour le drone, on le choisit toujours selon l’empattement de châssis, de 130mm à 250mm, même il y a le châssis de 500mm ou de 560mm. Sauf l’empattement, l’agilité, la vitesse et la capacité sont aussi différentes. Avec un châssis grand, la charge est aussi augmenté, on peut choisir le moteur et la batterie de haute capacité, mais l’agilité sera baissée. Pour un débutant, le racing drone de 250mm est applicable. Avec la fonction de GPS, c’est plus facile à contrôler et n’est pas facile à tomber.

Peut-être il y a quelqu’un vous dit d’acheter les pièce et de monter vous-même. Pour les télépilotes professionnels, c’est un bon choix. Mais pour un débutant, c’est un choix très dûr. Le montage de ces pièces demanded un peu la capacité d’électricien. Et après le montage, les paramètres de ESC, de contrôleur de vol, de tension, de firmware doivent aussi être rectifiés. Donc, un racing drone RTF, qui est un drone prêt à voler, est un bon choix pour les débutants. Par exemple, Walkera Runner 250 Pro. Avec les lunettes Goggle 4 de la même marque, il n’y a pas de souci du compatibilité.



Et si vous s’adaptez au contrôle de racing drone, fermez la fonction GPS et expérimentez son vol réel.

Commentaires

Rétroliens

Nombre total de rétroliens 0
URL du rétrolien: