Merci Merci:  0
Likes Likes:  0
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Résultats de 1 à 8 sur 24

Sujet : K-150 Tomsk sur base Scaleship au 1/96°

  1. #1
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)

    K-150 Tomsk sur base Scaleship au 1/96°

    Vu que je ne suis plus en possession de rien... je peux donc tout reprendre à zéro sans ingérences. Il s'agit donc de reprendre l'étude et la réalisation du modèle. C'est à la fois palpitant et grisant d'avoir cette opportunité de lancer ce nouveau projet.*

    Nous parlons donc d'un sous-marin de la classe Anteÿ - Projet 949A connu sous le nom NATO d'Oscar II. C'est un sous-marin possédant une architecture particulière, je ne vais pas refaire ici la monographie que vous pouvez trouver là :*Le projet 949/949A Anteÿ
    Donc la coque fabriquée par la société*Scaleship*est au 1/96°... ça ne m'arrange pas... cette échelle est débile pour un sous-marin réel fabriqué avec le système métrique. Enfin, je n'ai pas le temps, les ressources et la motivation pour faire cette fois ci une coque 100% "from scratch" du coup je vais me contenter du 1/96°.
    Je veux aussi avec ce projet ne pas refaire les mêmes erreurs que celles faites sur TK-17. En effet, je veux exploiter le volume utile du sous-marin et ne pas me contenter d'un caisson étanche mal dimensionné. Je ne veux plus non plus utiliser de semelle en Aluminium pour faire le plan de joint. Certes c'est joli, mais c'est un cauchemars à faire cohabiter cette matière avec le reste (les coefficients de dilatation ne sont pas les mêmes, ça génère des parasites radio avec des effets à la con, etc...).
    Enfin, le dernier problème, c'est le poids, une poutre de 1m75 de 22kg, c'est un cauchemar à transporter. A moins d'avoir un monospace, dans une voiture, c'est la merde ! C'est le même soucis avec le Sovremenny !

    Car a moins d'avoir accès facilement près de chez soit un étang ou une grande piscine, se taper 3 étages à descendre avec un modèle de 20 kg ça ne motive pas à aller passer une après midi à naviguer !
    Du coup, il faut que le modèle soit facilement transportable dans le coffre d'une citadine, dans des flight cases sécurisée et que la mise en oeuvre du modèle ne se transforme pas en une épreuve olympique de motivation !
    Autan le dire tout de suite, à ce stade, je n'ai pas la moindre idée de comment je vais faire ça !
    Tout ce que j'ai en ce moment, c'est un plan. Le plan de Scaleship et même pas vectorisé en plus...



    Tout ce qui est nécessaire pour faire évoluer le modèle sans surprise dans ce tableau se trouve dans la colonne "vital". Finalement, ce n'est donc pas cette catégorie qui m'intéresse pour le moment. On en a besoin donc cela ne nécessite pas d'évaluation de faisabilité car sans ces fonctions pas de modèle fonctionnel, cqfd !
    Au contraire, il y a des fonctions dont leur mise en oeuvre apportera des contraintes ou devront se contenter des contraintes d'éléments déjà présent. C'est un peu cryptique dit comme ça mais prenons un exemple concret. La bouée de communication qui se trouve sous une trappe derrière le massif va nécessité d'une part de faire les deux volets fonctionnels et ensuite de faire le mécanisme de largage de la bouée. Ce qui va avoir deux conséquences, le volume de la bouée et l'implantation du mécanisme qui doit pouvoir trouver sa place dans le caisson étanche.
    Si je veux absolument implanter cette fonction dans le sous-marin, il faut que j'y pense dès maintenant. Parce que c'est toujours plus simple d'envisager une fonction en amont que de tenter de le faire ensuite !

    Par conséquent au regard de la place utile du modèle, il est maintenant intéressant de faire un croquis avec l'implantation des volumes occupés par les organes*vitaux.*
    *

    Voici une proposition, basé sur une architecture à caisson étanche dont la partie supérieur des trappes d'accès ne dépassent pas la ligne de flottaison haute du modèle. L'inconvénient de cette proposition, c'est que le sous-marin est d'un seul tenant et donc son transport serait laborieux comme le Typhoon. L'avantage, c'est de pouvoir avoir de la place pour implanter des fonctionnalités qui peuvent animer un peu le sous-marin. On voit aussi sur cette proposition une architecture particulière : le fameux 20-80-20 qui est celle qui donne le plus de réalisme. A ceci près qu'il n'y a pas de bâche sous pression, le compresseur récupère de l'air pour chasser le ballast central quand celui ci est déjà quasiment en surface puisque la ligne d'eau se trouve à ce moment là au raz du massif. Du coup on a deux ballasts à piston de 500ml chacun pour faire plonger le massif et faire l'équilibrage et un gros ballast "Tout ou Rien" pour faire descendre le sous-marin à une immersion faible ou seulement le massif est hors de l'eau. Cette solution est élégante, car elle permet un "failsafe" facile à mettre en place. La vidange automatique des pistons garanti que le modèle a son massif hors de l'eau, ce qui permet de mettre le compresseur en route pour chasser l'eau du ballast principal.

    C'est, je penses, le seul avantage de cette architecture. On peut envisager une variante comme celle proposé par Engel sur le Typhoon, c'est à dire deux pistons de 825mL en symétrie par rapport à l'axe du sous-marin le tout dans un caisson étanche de même configuration, sans le ballast "T&R". Mais du coup on perd un peu l'intérêt de faire un caisson étanche, autant partir sur une architecture de WTC et là arriver sur une autre collections de problèmes lié au WTC.

    Justement parlons en des problèmes inhérent à la solution d'une coque étanche par WTC. La coque pression de l'oscar est un cylindre de 11 mètres de diamètre ce qui rapporté à l'échelle (le 96°) fait 11.46cm. Premier problème, trouver un tube ayant une valeur proche de ce diamètre nous oblige à faire un choix :*
    • Soit un tube de 110 mm d'extérieur (et là on maudit le 1/96°),
    • soit un tube de 120 mm d'extérieur (et là on à plein d'emmerdes à devoir gérer en plus au niveau du volume du ballast).

    Et oui, encore une fois on se retrouve avec un dilemme. Plus gros est le WTC, plus grand sera le volume à ballaster. Je rappel que l'oscar à environ 28% d'hyperflottabilitéet que, par conséquent, le volume du ballast est supérieur quelque soit l'option choisie !

    Du coup, l'option WTC à des avantages mais à cette échelle, on ne fait pas entrer un compresseur, du coup pas d'air comprimé. C'est pour cela que c'est une méthode intéressante pour les pistons mais par contre peux de possibilités pour faire des fonctionnalités annexes. L'autre problème c'est les baïonnettes. A ce diamètre.... c'est simple y'en a pas ! *Il faut donc la faire et pour cela il faut un tour... et j'en ai pas ! donc c'est un problème ! ! !

    Il existe bien un fabriquant qui fait un WTC de 4"25 (soit environ 10.79cm) mais qui coûte la bagatelle de 900 $US donc bon...

    C'est bien une limitation d'outillage auquel je fais face avec cette solution et ça....ça m'emmerde !
    Le WTC n'interdit pas d'externaliser les ballasts, c'est la méthode répandu par les Allemand avec leur gros poissons (enfin quand ceux qui ont pensés cette technique faisaient encore du sous-marin RC). Mais pour faire ça, il faut un atelier avec un tour et une fraiseuse.
    L'outillage est un gros problème quand on sort des chantiers battus des kits ou des "ARTR" (Almost Ready To Run). Je fais une différence entre du bricolage et une conception sérieuse. Autan, avec les navires de surface on peux se le permettre sans que cela soit pénalisant, autan avec le sous-marin, les "failsafes" qui se déclenche avec des morceaux de spaghetti... enfin, j'ai déjà donné mon avis là dessus !
    Il reste le point noir déjà évoqué du transport, un sous-marin sectionné est une solution qui demande de l'outillage pour fabrication pour faire les bagues étanches de raccord entre les sections.

    A ce stade, je n'ai pas encore tranché...
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  2. #2
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Le couple n°19 est un emplacement important. C'est à cette endroit que doit se trouver une potence qui va soutenir les lignes d'arbres afin d'éviter que celles-ci n'aient une trop grand longueur de porté avant les coupleurs (rigides ou articulés peu importe).

    J'ai déjà eu à faire ce genre de chose avec le typhoon, dont voici le dessin d'étude :

    Pour l'Oscar, l'emplacement de ce couple et la configuration de la coque m'oblige à concevoir un couple un peu différent. En effet, je fait passer un plus grand nombre de tringleries et l'espacement des deux lignes d'arbre est beaucoup plus rapproché que sur le Typhoon.

    Du coup, je commence l'ébauche de la forme de cette potence qui sera placée sur le couple n°19. Les axes noirs représentent les barres actionneurs des safrans de direction et de profondeur, on remarque que celui de la profondeur est très proche des lignes d'arbres (moins de 2mm). Du coup il ne faut pas se planter sur la géométrie de cette potence et encore moins au moment de l'assemblage !

    Contrairement au projet 667A, les lignes d'arbres sont strictement parallèles sur le projet 949. Du coup, l'ensemble de la géométrie se doit d'être précise. 1 mm d'écart et c'est le bon fonctionnement du sous-marin qui peut être compromis ! ! !
    La potence recevra deux bagues en bronze qui seront serties et collés. A ce stade la forme de la potence n'est pas définitive. N'ayant pas la coque, je ne peux pas faire d'autres mesure que celles que me permettent d'envisager le plan que j'ai, qui n'est pas vectorisé, et donc qui ne représente pas ce que j'aurais dans les mains une fois la coque arrivée.
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  3. #3
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Aujourd'hui, je commence le travail d'étude du projet à l'aide d'un logiciel qui certes n'est pas prévu à la base pour ça mais qui me permet de poser mes différentes recherches au propre : Illustrator.

    J'ai retravaillé légèrement la cloison qui va se positionner sur le couple n°19 (d'ou le n° de révision 1.0.1)

    Sur la planche suivante, j'ai travaillé sur la cloison qui va accueillir les supports moteurs et les passes coques pour les tringleries. Je n'ai pas le profil de la coque à cette endroit (ce qui explique le rectangle qui reprend les côtes extérieurs maximales du sous-marin).

    Les axes moteurs et la zone de révolution des hélices va me servir de points de référence pour le placement de tout les éléments sur les planches suivantes...


    Voici la planche qui concerne le support des servos c'est un assemblage en "H" ajouré façon "soviet". On retrouve en référence les axes de propulsions et les aires des deux hélices. Tout est côtés en fonction de mes connaissances actuelles concernant le volume du sous-marin, des révisions ultérieures une fois la coque acquise sont à prévoir ! La vue de côté montre l'assemblage éclaté pour mieux visualiser les tenons et mortaises qui servent à assembler le montage...


    Attention : Mes dessins sont à l'échelle 1/1 par rapport aux côtes du sous-marin qui lui est à l'échelle 1/96, les images elles ont été réduite pour être intégrées au Site et aux forums, donc elles ne sont plus à l'échelle du fait de la réduction !
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  4. #4
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    L'étude continue sur une partie délicate. En effet après le ballast à piston se trouve la première cloison du ballast T&R. Je n'ai pas dessiné le piston, juste mis on encombrement maximum. Il se trouve dans l'axe du sous-marin comme celui à la proue.

    Voici la cloison du ballast côté poupe. On remarque en symétrie deux orifices qui sont en fait des tubes qui vont traverser tout le ballast pour permettre le passage des câbles électriques. Le petit trou sur l'axe du sous-marin sert pour l'admission d'eau du ballast à piston. Par soucis d'esthétisme, j'ai dessiné la coque pression de 11 cm ainsi que les renforts qui vont servir à rigidifier cette pièce.*

    Dans le ballast on va avoir plusieurs types de cloison. le Type 1 sert pour la partie ou tout le volume de la coque étanche sert au ballast. Entre chaque cloison des entretoises permettent d'atténuer la carène liquide transversale. Pour éviter la carène liquide longitudinale, des orifices oblong sont présent sur le bas du ballast. Sur la vue de côté (à gauche) on voit deux cloison de Type 1 et l'une des deux entretoises. Je vais ultérieurement modifier cette assemblage avec des tenons et des mortaises dans une révision ultérieur du montage. Je ne l'ai mise sur cette planche que pour illustrer le montage. Il y a une erreur sur l'une des tranches...*
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  5. #5
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    Nouvelle révision de la cloison de Type 1 rendu nécessaire par la conception des entretoises longitudinales (cf plus bas).

    Il existe deux type d'entretoise pour le Bloc A du ballast. La version 1a et 1b

    Ces deux versions sont prévue pour s'emboîter. L'épaisseur a été augmentée à 5 mm pour apporter plus de rigidité. Certes, ça prend du volume sur le ballast mais c'est important pour la solidité de la structure et la commodité pour l'usinage. *

    Voici un aperçut de l'assemblage du Bloc A. Ce bloc A est l'une des 3 parties qui décompose la structure totale du ballast. Chaque entretoise délimite un espace entre les cloisons de Type 1. Une fois assemblé on a une structure en caissons solide ou chaque caisson représente une fraction du volume total du ballast. Cette architecture souple me permet de pouvoir envisager sereinement cette phase de pré-conception en ne me pré-occupant pas pour le moment du volume à obtenir. Je sais simplement que chaque caisson fait environ 250ml !

    Le bloc B est composé avant tout de cloison de Type 2. Je ne suis pas sûr d'utiliser des entretoises grâce aux deux tuyaux et au "murs" du caisson qui va abriter toutes les choses nécessaire pour la pneumatique du ballast. J'ai signifié le volume en coupe pris par le compresseur il me reste de la place pour placer les vannes de chasse, les clapets anti-retour et autre joyeuseté nécessaire au bon fonctionnement du ballast. J'ai baissé l'emplacement du compresseur par rapport au premier schéma d'emplacement afin de descendre le centre de gravité du modèle.

    Le bloc C est identique au bloc A mais symétriquement inversé.

    Le bloc A et C auront une capacité estimé de 2 litres et à priori autour de 500 ml pour le bloc B.
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  6. #6
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    En commençant la conception de la partie B du ballast, j'ai eu besoin de reprendre certaines pièces déjà réalisées pour pouvoir faire passer les éléments aux bons endroits !
    Par ailleurs, j'ai ressenti le besoin de faire une nouvelle entretoise nommée 1c pour éventuellement remplacer l'utilisation de la 1a.

    L'assemblage des différentes entretoises et du couple C12 et des couples Type 1 à aussi été corrigé en fonction des modifications faites sur le montage des Partie A,B et C

    *J'ai été obligé de déplacer les deux tubes qui traverse le ballast vers la coque afin de positionner correctement la partie B...

    Voici la vue de dessus de l'assemblage en caisson du ballast. Les deux tubes traversant ont été déplacer afin de pouvoir positionner les deux couples longitudinaux de la partie B, Je n'ai pas fait signifier sur le plan les encoches au dessus des couples Type 1, je vais d'ailleurs devoir faire un nouveau type de couple (Type 1') pour les deux couples qui flanquent la partie B...*
    À*noter que les couples Type 2 ne sont pas présent sur cette version. Une révision ultérieur des deux esquisses doit être réalisée...

    Le plafond du ballast occupe quasiment tout la surface du ballast et il est munie d'une fenêtre pour accéder à la partie technique ou se trouve le compresseur et les éléments pneumatique. Rien n'est conçu pour le moment à l'intérieur de cette espace. Une gorge de 6mm de large et de 2.5mm de profondeur est dessinée pour loger le joint torique de 5mm, les emplacements des vis M4 ont été dessiné aussi.*
    *
    L'étude sur le ballast est quasiment terminé, il reste quelques ajustements à réalisé mais 90% de la structure est déjà imaginé. Par contre il reste de nombreuses questions à régler comme l'emplacement des vannes de chasse, la distribution de l'air comprimé pour la purge des ballasts et l'arrivé des gaines électriques et de commande.
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  7. #7
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    J'ai rajouté les couples de Type 2 modifiés sur la visualisation du ballast en vue de dessus. Il me reste que les couples de Type 3 à dessiner (en vert) en prenant en compte les modifications effectuées.*

    Le placement des couples de Type 2 s'est fait pour ne pas gêner le placement des deux vis M4 qui vont servir à la fermeture de la trappe...*

    Voici le couple Type 2 ainsi modifié en prenant en compte les modifications et contraintes décelées lors de l'assemblage de la vue de dessus.*

    Finalement, le dernier couple manquant : le Type 3

    Afin de terminer la conception du ballast et de la partie qui va recevoir le local technique de pilotage du ballast, j'ai procédé à une révision de la cloison de type 2...*

    Les entretoises longitudinales s'enfichent dans les cloisons de type 2...

    Le sol du local technique...

    Étude préliminaire sur les vannes de chasse à commande mécanique. C'est un bras de commande qui en translatant fait descendre un embout qui permet la purge du ballast. c'est une solution simple à mettre en oeuvre mais je ne suis pas encore fixé...

    Voilà ce qui clos la partie de l'étude sur le ballast, il reste encore des choses à paufiner mais à ce stade ça ne sert à rien de se faire des nœuds au cerveau !
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

  8. #8
    Membre Sénior Avatar de Wis
    Inscrit
    juin 2007
    Localisation
    Mâcon
    Messages
    3 076
    Merci / J'aime
    Cité(e)
    0 Post(s)
    Badgé(e)
    0 Sujet(s)
    23/06/2017 : SM225 (A)
    L'étude d'aujourd'hui va être au sujet des SM-225, les tubes lance missiles accueillant les P-700.

    Lors du démantèlement du K-141 Kursk, une vue extraordinaire de l'assemblage des SM-225 a été prise, qui nous donne beaucoup d'informations utiles...

    On peut donc commencer une étude sur la disposition et l'architecture de tout le bloc qui se trouve de part et d'autre de l'axe du sous-marin dans un volume de 47.8m x 9m x 3.5m.
    Il y a une polémique au sujet de l'angle d'inclinaison des SM-225 qui varie selon les sources entre 40° et 45°. Après plusieurs tests, je me suis rangé sur la version 45°. En effet, à 40° les tubes sont plus verticaux et dépassent le gabarit de 9m entre la base et le haut des tubes fermé. Voici ce que cela donne sur le plan vectorisé que je suis entrain de faire...

    Il reste un paquet de détails à régler, mais dans l'ensemble le rendu est intéressant !
    "It reminds me the heady days of Spunik and Yuri Gagarin. When the world trembled at the sound of our rockets. And it will tremble again at the sound of our silence... The orders is : Engage the silent drive !
    (...) A great Day Comrads. We sail into History" Marko Alexandrovitch Ramius

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Sujets similaires

  1. Nouveau projet : ScaleShip Akula II par Warduke
    Par warduke dans le forum Navi / Sous-Marins
    Réponses: 42
    Msg: 04/05/2010, 13h31
  2. Réponses: 3
    Msg: 16/09/2009, 11h58
  3. la base de la base en TT1/8ème
    Par bobosch dans le forum Auto / TT
    Réponses: 13
    Msg: 13/01/2008, 23h11
  4. Discus 150 Airtech + servos + recept. + accu : 150 euros (Grenoble)
    Par Vinvin dans le forum P.A. / Aéro / Planeurs
    Réponses: 0
    Msg: 07/01/2007, 12h54
  5. Réponses: 19
    Msg: 23/02/2006, 15h27

Tags pour ce sujet

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé