Connexion S'enregistrer

Connexion

Votre Pseudo et mot de passe associé

JET EN DEPRON

le . Publié dans Aéromodélisme. Affichages : 31316


Le jet !... objet volant fascinant, presque inaccessible aux yeux de beaucoup d’entre nous. La faute à qui ? eh oui pour moi aussi … le budget ! Qu’a cela le tienne, la vie de modéliste nous réserve parfois, voir souvent, de merveilleuses surprises.

Un jour, en pianotant sur mon ordi, je tombe presque par hasard, sur un article concernant la fabrication d’un jet en dépron, celui de Stéphane Pinson. Bravo Stéphane ! Aussitôt vu, aussitôt fait, deux jours plus tard, mon premier jet en Dépron prenait forme.

C’est la fabrication de ce jet que je voulais partager avec vous, à travers ce reportage. Après avoir créé au sein de mon club, une “patrouille“, avec quatre de mes amis, et assuré le SAV, (vous voyez ce que je veux dire par s.a.v, j’en suis aujourd’hui à mon 18ème jet), il est temps que vous en profitiez tous.
Autant annoncer tout de suite la couleur, pour moins de 80€, vous aurez un jet prêt à voler, hors émetteur, bien sûr. A ce prix, il y en aura un pour papa et un pour toi, mon fiston !

Pour commencer, procurez vous deux feuilles (vendu par 2) de dépron de 6mm, vous les trouverez dans un bon magasin de bricolage.
Après avoir imprimé le plan, disponible sur le net en tapant “ brigen saab “, vous commencez par découper toutes les pièces constituant le jet. N’utilisez votre cutter qu’avec une lame neuve. Pour une bonne tenue de l’aile, les entailles sur les flans doivent faire exactement 6mm, (épaisseur dépron). J’allais oublier, pensez à découper un jet supplémentaire, que vous garderez comme gabarit. Je vous assure, vous en aurez besoin, je vous dirais pourquoi plus tard… Vous avez deviné ?

 

1/ partie supérieure – 2/partie inférieure – 3/dérive – 4/flan arrière gauche et droite – 5/flan avant gauche et droite – 6/aile – 7/aileron gauche et droite – 8/support accu et électronique.


Passons à la rigidité de l’aile : si vous avez non loin de votre magasin de bricolage, un magasin de sport, entrez et demandez une tige de carbone ou de fibre de verre de 4mm de diamètre. Si toutefois vous n’avez pas cette opportunité, votre revendeur habituel vous fournira. Découpez celle-ci de la largeur de votre aile, en laissant un retrait de 4 à 5 centimètres de chaque côté. Tracez son emplacement au feutre. Pour effectuer la rainure dans laquelle vous collerez cette tige, utilisez une tige en acier préalablement chauffée. Faites attention de ne pas percer le dépron sur son épaisseur !

Pour commencer le montage du fuselage, vous aurez à portée de main : un tube de colle spécial dépron, éventuellement de l’activateur, un cutter, les 4 flans, le fond. Collez en premier les deux flans arrières, sans les terminaisons, voir photo

Collez les 4 flans comme illustré. N’oubliez pas d’effectuer préalablement un biais à l’avant des flans qui constituent l’avant du fuselage
Une fois cette première opération terminée, il faut s’assurer que la partie supérieure sera collée sur une surface plane. Pour cela utilisez une feuille de papier de verre n°240, sur laquelle vous allez poncer la jonction avant et arrière des flans.

Vous allez maintenant pouvoir terminer la partie “ fuselage“ de votre jet, mais auparavant n’oubliez pas de coller la semelle, voir (pièce n°8 sur photo2) à mi hauteur des flans avant. Tracez préalablement son emplacement final, collez et ajustez rapidement. Puis collez la partie supérieure. Attention cette phase est délicate, car la colle ne vous donne pas beaucoup de temps et il faut impérativement l’ajuster du premier coup !



.

 

Pour terminer, collez l’arrière du fuselage



Pour ceux qui ont l’habitude de construire, et qui ont apporté leur expérience à ma méthode, jusqu’ici rien de compliqué. Pour les autres, bravo ! Vous êtes maintenant sur un boulevard. La pose de l’aile, ainsi que la dérive n’est qu’une formalité, si vous prenez simplement la précaution de contrôler la symétrie avant de coller.

 

Ca y est ! Vous avez entre vos mains un jet, certes à l’état brut. C’est pourquoi vous allez maintenant le bichonner, en ponçant tous les angles avec du papier de verre neuf et assez fin. Pour ma part j’utilise toujours du n° 240 et une cale en polystyrène. Prenez votre temps, le résultat en dépend
Des jets en dépron, vous en avez certainement déjà vu. Ceux vendus par nos fournisseurs sont fabriqués de manière industrielle, donc conçus de telle sorte que nous n’ayons pas de surprise en vol, dans les limites que peut supporter le modèle, bien évidement. En ce qui concerne celui que nous fabriquons aujourd’hui, vous remarquerez que malgré le fait de mettre une tige pou rigidifier l’aile, celle-ci reste “souple“. A la première sortie de boucle, il ne vous restera qu’un fuselage, sans les ailes ! Pour remédier à cela de manière très très efficace, nous allons entoiler tout le jet. Son poids et sa rigidité n’aura plus rien à envier aux jets cités précédemment.



Procurez vous du papier kraft dans une grande surface, de préférence blanc. Avec un rouleau, vous entoilez deux jets. Souvenez-vous, au début du reportage, je vous ai conseillé de découper un second jet. Certains d’entre vous ont pensé, à la “casse“ ….. et bien oui et non ! Le deuxième jet vous servira aussi comme gabarit pour découper le papier kraft. Ce n’est pas l’étape la plus intéressante, et comme souvent elle est importante. Le dépron ne supporte pas les produits à base de solvant ! Donc il faut que l’entoilage soit parfait avant la mise en peinture. Utilisez de la colle blanche sans solvant, diluée à 40% avec de l’eau.

Découpez en premier les parties haute et basse du fuselage, en laissant 15mm de chaque côté du gabarit. Découpez ensuite les ailes, la dérive et les ailerons. Partie supérieure +15mm et partie inférieure – 5mm. Découpez les flans en respectant la dimension exacte du gabarit en dépron. Voici ma façon de procéder : je colle les deux ailes recto-verso, puis la dérive. Je laisse sécher. Puis je colle la partie supérieure et inférieure, je laisse à nouveau sécher. Enfin je colle les flans. Avec cette méthode, vous avez toujours une partie sèche pour manier le jet. Pour rabattre les parties courbes, faites de petites franges aux ciseaux. Enfin je fais les ailerons recto verso. Petite astuce pour obtenir un bon résultat après peinture, je badigeonne toute les surfaces de colle.

Assemblez les ailerons à l’aile selon votre souhait, soit avec des charnières, soit avec du ruban.



Passons maintenant à la fabrication de la verrière. Sur votre plan, vous avez la forme de la base, et du profil. Mes premières verrières étaient totalement faites en dépron. Le résultat était bon, mais il fallait passer beaucoup de temps à cintrer le dépron au décapeur thermique (partie supérieure). Vous pouvez, si vous vous ne sentez pas d’attaque, utiliser du plastique à bouteille (PET). Une fois peint, le résultat sera bon. Pour ma part, j’ai très vite opté pour le moulage. C’est avec cette méthode que l’on obtient le meilleur résultat. Etant donné que ce reportage n’est pas consacré au moulage, je vous propose de lire les nombreux articles à ce sujet, disponibles sur la toile.
Dans ma conception du modélisme, je laisse une grande place à l’entraide. C’est pourquoi je propose à ceux qui le souhaitent de m’occuper pour eux de cette réalisation.
La peinture ! J’adore cette étape. Même si la préparation est longue, je m’imagine déjà le résultat. Préférez l’application au pistolet, si vous le pouvez. Si c’est le cas utilisez de la peinture avec une base cellulosique, que vous diluez à 50% avec du diluant spécial cellulosique. Appliquez plusieurs couches, très fines. Sinon, vous pouvez bien évidement le peindre à la bombonne. Faites toujours les couleurs les plus claires en premier !



La peinture est terminée ? Très bien ! Avouez que votre feuille de dépron a fière allure. Passons maintenant à la finition en commençant par la verrière, si vous le voulez bien. Pour ma part je me suis procuré des aimants de la forme de pastilles, qui votre extrêmement bien pour maintenir celle-ci en place. Tracez et collez deux pastilles sur le fuselage à 1 centimètre de l’extrémité de la verrière. Puis posez les deux autres aimants sur les deux premiers. Ajustez en suite la verrière sur le fuselage et exercez une légère pression à l’endroit où se trouvent les aimants. En retournant la verrière vous devez voir les marques faites par les aimants. Videz à nouveau cette forme à l’aide de la même tige préalablement chauffée et collez. Les aimants doivent se toucher lorsque vous placez la verrière.


Passons au calage du moteur. L’illustration si dessous vous fait la démonstration pour obtenir le meilleur résultat. Placez le jet sur une surface bien plate et déposez un poids (restez modeste, c‘est du dépron !) au niveau des ailerons avant. Le jet doit basculer sur l’avant. A l’aide d’une équerre, tracez verticalement un trait à deux ou trois millimètres de l’arrière du fuselage, pas trop près de la dérive, car si votre moteur est de petite dimension, l’hélice risque de toucher la dérive. Découpez à l’aide d’un cutter à lame large, c’est plus précis. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane et la découpe doit également être parfaitement perpendiculaire à l’axe longitudinal du jet.


Ensuite, placez l’arrière du fuselage sur une pièce de contre plaqué de 3mm ; tracez et découpez le support moteur. Assemblez le support moteur avec le moteur sans le fixer immédiatement sur le jet, car vous devez encore fixer les deux servos. Vous aurez besoin de rallonger les fils des servos pour atteindre le récepteur, qui lui se situera sous la verrière, comme l’accu. Pour ma part, je place le contrôleur à l’aire de bande velcro assez près du moteur, et je rallonge les câbles rouges et noir de l’alimentation. Pensez à utiliser un câble de bonne section afin d’éviter la surchauffe !



Assemblez les servos aux ailerons.


Préparez sans plus attendre vos accus si la météo le permet et savourez pleinement votre nouveau né !






Bon vol à tous

DONNEES TECHNIQUES          JET DEPRON

LONGUEUR 740 MM

LARGEUR 620 MM

POIDS 460 GR

MOTEUR PROTRONIK 2210-1400/1700

Accu 900 mAh 20C

CONTROLEUR 30A

CENTRAGE 110MM BORD ATTAQUE A L’EMPLANTURE

DEBATTEMENTS AILERONS +/- 45MM

PROFONDEUR +/- 65MM

 VOUS POUVEZ ME CONTACTER A CETTE ADRESSE :    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

n'oubliez pas de me laisser vos coordonnées, pour tout échange.

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter

Suivre l'activité du modélisme et des drones