Connexion S'enregistrer

Connexion

Votre Pseudo et mot de passe associé

Ecrou sans jeu pour table fil chaud (GMFC)

le . Publié dans Modelisme.com. Affichages : 4784

 

Bonjour à tous,

 

 

 

Je tenais à vous faire partager le système d’entrainement vis écrou à molette qui trottait dans la tête de mon frère Pierre Windenberger depuis très longtemps.

 

 

 

En mettant nos idées en commun on a réussi à développer et mettre en application ce projet qui nous a séduits en obtenant une performance presque équivalente à une vis à billes pour un budget ridicule si on est un bon bricoleur soigneux.

 

 

 

Le principe est simple :

 

 

 

3 molettes planétaires diamètre extérieur 11mm dont les stries à 60° correspondent au pas de la tige filetée M6 sont disposées à 120° et chacune montées sur 2 roulements 3/6/2.5

 

 

 

Chaque molette est montée sur un axe qui peut coulisser radialement dans les gorges pour assurer un contact permanent avec la tige filetée.

 

 

 

La pression entre les mollettes et la tige filetée est assurée par le joint torique ou autre système élastique. Plus la pression sera forte plus l’effort transmis pourra être important, à optimiser selon usage. Si les efforts axiaux sont trop importants les molettes sautent par-dessus le filetage.

 

 

 

Les roulements (d’au moins un axe) seront immobilisés sur l’axe de la molette lorsque cette dernière sera bien positionnée et appliquée sur la tige M6 (Araldite lente ou Loctite).

 

 

 

Si on met un filetage à la place des stries parallèles on double la vitesse pour ceux qui auraient des moteurs 400 pas par exemple, de plus les filetages sont auto-alignants contrairement aux stries qui exigent un alignement avant fixation des roulements sur l’axe.

 

 

 

Matériel :

 

  • Les molettes sont en laiton, tout autre matériau dur fait l’affaire puisque il n’y a en principe pas de frottements tige/molettes

  • Les roulements  3/6/2.5 (2 par molette)

  • Joint torique dia int. 15mm tore 1.5mm ou autre système élastique concentrique.

  • Le support a été réalisé sur une 3D stereolithography, une réalisation sur imprimante 3D précise est envisageable

     

    Conclusion.

     

    Ce montage est intéressant pour les machines à fil chaud où il n’a que peu d’efforts axiaux.

     

    Le résultat est surprenant…pas de points durs.

     

    Le seul frottement vient des roulements à billes, un plaisir pour les petits moteurs pas à pas.

     

    J’ai pu considérablement augmenter la vitesse de mes moteurs par rapport aux écrous traditionnels

     

    Aucune lubrification nécessaire (fini les poussières sur la tige filetée)

     

    Plus aucun jeu axial, ni immédiat ni par usure.  

     

    Si l’on soigne l’usinage et le montage on peut obtenir un système vis-écrou presque parfait.

Newsletter

Suivre l'activité du modélisme et des drones